Politique

La Monusco affirme ses efforts continus pour ramener la paix en République démocratique du Congo

La Monusco affirme ses efforts continus pour ramener la paix en République démocratique du Congo

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du Congo et le chef de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), Bento Keita, ont confirmé que la mission des Nations Unies se poursuit ses efforts pour ramener la paix en République démocratique du Congo.

« Je voudrais rassurer ceux qui souhaitent notre survie, et ils sont nombreux selon ma conviction, surtout en ces temps très difficiles que traversent les provinces du Nord Kivu, du Sud Kivu et de l’Ituri », a déclaré Pinto Keita, ajoutant: « Nous continuerons à nous mobiliser pleinement pour parvenir à la stabilité dans vos provinces, en soutien à votre armée. » Votre police et votre cas.  » Et elle a poursuivi: «La mission et tout le système des Nations Unies sont à vos côtés».

A cet égard, elle a rappelé que les agences des Nations Unies font actuellement beaucoup de travail dans des programmes commençant par l’appui au système de santé, en passant par le domaine de l’éducation et en accompagnant les institutions judiciaires, quant à ceux qui critiquent la Monusco, qui estiment qu’elle ne remplit pas son rôle et demandent au gouvernement de partir, le Représentant du Secrétaire général les a appelés à le faire de manière pacifique et à être vigilants.

« Nous ne nous en tenons pas à la survie, mais nous travaillons sur une stratégie de sortie transitoire, afin que les institutions congolaises puissent assumer leur pleine souveraineté », a déclaré Pinto Keita. « La menace, l’intimidation et la violence sont inacceptables, et dans l’état de droit les auteurs sont « Je ne doute pas de la sincérité de nombreux manifestants. Mais à qui va profiter cette violence et cette instabilité renouvelée? Les mêmes groupes armés et leurs complices exploitent le chaos et veulent pour continuer à continuer la contrebande, le pillage et l’exploitation illégale des ressources congolaises.

  Les dirigeants de la CEDEAO mettent en garde contre la propagation des attentats terroristes aux pays côtiers
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top