Politique

Appel à une session d’urgence du Conseil de paix africain pour apaiser les tensions au Tchad

Appel à une session d'urgence du Conseil de paix africain pour apaiser les tensions au Tchad

Les dirigeants de la Libye, du Soudan et du Niger ont appelé à l’établissement d’un dialogue national entre les différentes parties en République du Tchad, loin de l’usage de la force ou des menaces de l’utiliser, et à la tenue d’une session d’urgence de la paix africaine et Conseil de sécurité, à prendre des mesures et des mesures qui réduiraient les tensions et contribueraient au maintien et au renforcement de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région.

Dans une déclaration commune aujourd’hui, jeudi, les dirigeants des trois pays ont appelé les parties au Tchad à « donner la priorité aux intérêts du pays, poursuivre le dialogue et faire preuve de sens des responsabilités, afin de préserver la sécurité et la paix dans la région », appelant tous les acteurs à faire preuve de retenue et à renouveler leur engagement à préserver l’unité et l’intégrité du Tchad. Son territoire.

Ils se sont déclarés << profondément préoccupés >> par la situation au Tchad et ont suivi avec intérêt l’évolution des événements dans ce pays. Ils ont également salué le rôle important joué par feu le Président Idriss Deby dans l’instauration de la sécurité et de la stabilité dans la région et sa contribution à la lutte contre les groupes terroristes.

Selon le communiqué, ils ont renouvelé leur volonté d’intensifier les efforts pour soutenir la coopération en matière de sécurité, surveiller les frontières communes et consolider la paix, la stabilité et le bon voisinage, appelant à l’activation de l’accord pour renforcer la coopération dans le domaine de la sécurité et du contrôle des frontières communes. entre la Libye, le Soudan, le Tchad et le Niger, signé à N’Djaména le 31 mai 2018.

  Le Soudan met en garde contre des négociations "interminables" sur le barrage de Renaissance

Les dirigeants des trois pays frontaliers du Tchad ont souligné la nécessité de poursuivre une coopération étroite entre leurs pays pour renforcer la lutte contre le terrorisme, la contrebande, le crime organisé et l’immigration illégale, l’armée tchadienne a annoncé mardi la mort du président Idriss Deby Itno, des suites de blessures subies en première ligne lors des batailles contre les rebelles dans le nord du pays ce week-end.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top