Politique

Le Conseil de sécurité tient des consultations sur la mission de l’UNICEF

Le Conseil de sécurité tient des consultations sur la mission de l'UNICEF

Lundi, le Conseil de sécurité a tenu une session de consultations pour discuter du rapport périodique du Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, sur les activités de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei, la zone contestée entre le Soudan et le Soudan du Sud.

Le 12 novembre, le Conseil de sécurité de l’ONU a adopté à l’unanimité la résolution n ° 2550, qui a renouvelé le mandat de la Force intérimaire de sécurité des Nations Unies pour Abyei (UNICEF), présente à (Abyei) depuis 2011 et a renouvelé son soutien au mécanisme conjoint pour surveillance et vérification des frontières jusqu’au 15 mai, et cette décision a préservé le nombre maximum de forces (de l’UNICEF), fixé à 3550 soldats et 640 policiers.

Le Conseil a prié le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies d’élaborer des options pour le retrait progressif de la mission et sa sortie responsable et de présenter un rapport sur ces options, soulignant la nécessité que ces options tiennent compte de la sûreté et de la sécurité des civils. vivant à Abyei et la stabilité de la région.

Il a également souligné l’importance de présenter une option de retrait responsable et de ne pas lier et limiter la sortie de cette force de sécurité à la mise en œuvre de l’accord relatif aux arrangements intérimaires pour l’administration et la sécurité dans la zone (Abyei), que les deux parties ont convenu en Juin 2011.

Le Conseil a également demandé à M. Guterres de mener des consultations conjointes avec le Soudan, le Soudan du Sud, l’Éthiopie et d’autres parties importantes pour discuter de la stratégie de sortie et élaborer des options pour la réduire, mais le Secrétaire général a souligné que des consultations conjointes ne pouvaient pas avoir lieu en raison de pandémie de coronavirus (Covid-19), il a donc tenu une réunion séparée avec de hauts responsables dans les trois pays.

  Le Conseil de paix et de sécurité se félicite des progrès positifs au Mali

Il a ensuite précisé que le gouvernement soudanais estimait qu’en dépit de la volatilité persistante de la situation sécuritaire dans la région d’Abyei, l’UNICEF avait joué un rôle important dans l’instauration de la stabilité et que la réduction des effectifs de la force internationale pouvait être envisagée immédiatement, « mais il devrait se dérouler progressivement sur une année.

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top