Politique

Exclusivité en Algérie, la police viole les enfants et la justice ordonne l’emprisonnement des enfants violés

Exclusivité en Algérie, la police viole les enfants et la justice ordonne l'emprisonnement des enfants violés

Bien que de nombreuses organisations internationales, dirigées par Amnesty International, aient appelé à une enquête impartiale et indépendante sur l’affaire du viol de l’enfant mineur, said chetouane, dans un poste de police d’Alger, après son arrestation à la suite d’une manifestation pacifique, et l’obligation d’annoncé les résultats de cette enquête dans les plus brefs délais et traduire les responsables en justice dans le cadre d’un procès équitable …

L’organisation a également rappelé à l’Algérie sa ratification de la convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants, et a indiqué que l’article 39 de la Constitution exige que la torture, les traitements cruels, inhumains ou dégradants et la traite des personnes sont punis par la loi, mais parce que nous sommes en Algérie, malgré tout le grand bruit médiatique et après que la famille de l’enfant Said chetouane, qui avait été violée par la police, attendait de punir les bourreaux au sein de la police algérienne, elle été surpris par la décision d’emprisonner l’enfant.

En effet, le juge des mineurs du tribunal de Sidi M’hamed (Alger) a ordonné que le mineur Said chetouane soit placé dans un centre pénitentiaire pour punir des mineurs pour comportement immoral en violation de la loi ??? Selon ce qui a été cité dans une déclaration du procureur de la République du tribunal de Sidi M’hamed, alors les sites de réseaux sociaux se sont manifestés en raison de cette étrange décision.

De nombreux avocats, militants et citoyens ont exigé la libération de l’enfant Said chetouane, l’enquête sur cette affaire, punir les vrais criminels et la cessation de toute transgression portant atteinte à la dignité humaine. L’Algérie est le seul pays au monde où la police viole les enfants et la justice ordonne l’emprisonnement des enfants violés.

  Afrique - L'ONU signale un manque criant de traitement du VIH chez les enfants
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top