Société

« Nous n’avons rien pu économiser  »: les inondations déplacent des centaines au Burundi

"Nous n'avons rien pu économiser '': les inondations déplacent des centaines au Burundi

Au Burundi, des villages entiers de l’ouest de la ville de Bujumbura ont été inondés par l’eau, après des jours de pluies torrentielles qui ont fait éclater des plans d’eau, les inondations ont provoqué une disparition, les familles abandonnant leurs maisons à la recherche d’un sol sec.

La rivière Rusizi, qui longe la frontière du Burundi avec la République démocratique du Congo, a été la première à déborder, avant que les eaux déjà montantes du lac Tanganyika ne se déversent, « Tous les cahiers des enfants ont été inondés. Les vêtements et autres matériels. Nous n’avons rien épargné », raconte Françoise Habonimana en lavant les quelques vêtements qu’elle a pu récupérer avec sa fille, les zones les plus touchées sont les quartiers pauvres et bas de Bujumbura, où les systèmes de drainage adéquats sont pratiquement inexistants.

Les experts disent que des villages entiers doivent être déplacés pour que l’écosystème détruit de la région soit réhabilité, « Il faut relocaliser cette population car il n’y a pas de solution », a déclaré Bernard Sindayihebura, géographe et professeur d’université, « Il y a des zones où la construction doit être interdite pour éviter ces énormes pertes économiques », a-t-il ajouté.

Les inondations sont un problème récurrent dans ce pays d’Afrique de l’Est. La topographie du Burundi et l’absence d’infrastructures routières et de drainage appropriées obligent les habitants de Bujumbura à fuir leurs maisons presque à chaque saison des pluies, des pluies inhabituellement fortes ont également provoqué des inondations en Somalie, au Kenya et en Ouganda.

  Madagascar : « Le monde ne peut pas fermer les yeux » alors que 1,3 million de personnes font face à une grave faim
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top