Société

Les Algériens sans eau ni électricité, et pourtant ils aiment l’esclavage des généraux

Les Algériens sans eau ni électricité, et pourtant ils aiment l'esclavage des généraux

Le penseur, chercheur universitaire et historien algérien Mohamed Arkoun dit que les Algériens sont les esclaves qui échappent de la liberté, et si un général meurt pour eux, ils cherchent un autre général pour les gouverner, car dans leur âme il y a un besoin urgent d’esclavage, parce qu’ils n’ont pas un sixième ou un septième sens, mais celui de l’humiliation et ils doivent le satisfaire, s’il ne sont asservit par personne, leurs âmes sentent la soif d’esclavage…
Le peuple algérien d’aujourd’hui est un peuple ignorant, arriéré qui n’a pas la culture de la compréhension, de l’analyse, de l’interprétation et de la conclusion, il ne fait que répéter ce qu’on lui dit par la presse des généraux, comme un perroquet. Un peuple qui ne peut pas distinguer les problèmes parce que c’est simplement un peuple malade d’une arrogance vide et de faux héroïsme qui n’existent même pas et qui sont créés par les renseignements pour distraire le peuple.
En fait, c’est un peuple qui ne peut même pas sortir pour dire le mot non aux généraux. Le peuple algérien est le peuple qui développe le sous-développement en présentant l’ignorance comme un savoir, le peuple algérien aujourd’hui utilise la technologie pour répandre l’ignorance, par conséquent, les écoles et les universités en Algérie ne font pas de diplômés universitaires, mais plutôt des chômeurs et des vendeurs de marchandises comme celle de la médecine et de l’ingénierie, et c’est ce qui a fait que le peuple algérien est en dehors de la civilisation et de l’histoire parce qu’il a rejeté la science, la philosophie et la logique, de sorte que les Algériens sont devenus esclaves des généraux et accros à croire aux faux héroïsmes et répandre des mythes à travers Facebook et YouTube, donc si le peuple algérien avait un petit pourcentage de sensibilisation, les généraux ne l’auraient pas privé d’eau, d’électricité et de provisions de base.

  Les enseignants reviennent aux manifestations en Algérie
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top