Société

Corona a tué 330 médecins en Algérie

Corona a tué 330 médecins en Algérie

En Algérie, le secteur de la santé a perdu 470 travailleurs depuis le début de la pandémie de Corona, dont 330 médecins des secteurs public et privé, selon des statistiques présentées par le Dr Lyes Merabet, chef du Syndicat national des professionnels de santé, qui a déclaré à Radio Sétif que la troisième vague était la plus dangereuse pour les travailleurs du secteur, car nous n’avons perdu 45 médecins qu’en juillet, et depuis début août, 23 médecins sont décédés.

Le nombre de personnes infectées par le Coronavirus dans le secteur a dépassé les 30 000, dont certaines cas leurs états est dangereux et affectant directement l’armée blanche.

Lyes Merabet a mis en garde contre les dangers de la complaisance et d’éviter les conditions de prévention, car il est très possible de revenir au point zéro, et ce malgré l’amélioration de la situation épidémiologique, mais elle est totalement instable, notamment dans certaines villes du pays, et le médecin a apprécié les mesures urgentes prises, telles que la quarantaine, l’imposition de protocoles, et l’engagement des citoyens, qui ont contribué à briser la troisième vague et à revenir progressivement à des chiffres décroissants.

Le Dr Merabet a également regretté le ralentissement du processus de vaccination au cours des dix derniers jours, appelant le ministre de la Santé à accélérer l’organisation d’une semaine portes ouvertes à la vaccination avec la participation de tous les secteurs et dans tous les Wilayas jusqu’à ce que nous atteignions le résultat requis, soit 60% du taux de vaccination.

  Une troisième vague épidémique "violente" frappe l'Afrique face au manque de vaccins contre le virus Corona
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top