Société

Djibouti Telecom double la capacité du réseau de câbles sous-marins DARE1 avec GeoMesh Extreme de Ciena

Djibouti Telecom double la capacité du réseau de câbles sous-marins DARE1 avec GeoMesh Extreme de Ciena

Djibouti Telecom exploite la solution GeoMesh Extreme de Ciena pour mettre à niveau son réseau DARE1 (Djibouti Africa Regional Express1) afin d’accroître la numérisation dans la région de l’Afrique de l’Est, qui a été largement mal desservie en matière de connectivité internationale, situé sur la côte nord-est de la Corne de l’Afrique, Djibouti est situé sur le détroit de Bab el-Mandeb, l’une des routes maritimes les plus fréquentées au monde desservant l’océan Indien et la mer Rouge. La nation est une plaque tournante de connectivité pour l’Afrique de l’Est, rendue possible par le fournisseur de réseau public Djibouti Telecom.

Dans le cadre d’un consortium d’opérateurs télécoms, Djibouti Telecom exploite huit systèmes de câbles sous-marins, dont DARE1, qui traverse Djibouti, le Kenya et la Somalie. Le réseau de 5 000 km, qui relie les pays aux centres de données et aux fournisseurs de contenu du monde entier, offre aux entreprises et aux citoyens un accès à Internet, aux services mobiles et au cloud mondial. Face à un trafic croissant entraîné par le travail et l’apprentissage à distance généralisés, Djibouti Telecom a entrepris avec Ciena de mettre à niveau DARE1.

« Les réseaux de câbles sous-marins sont notre bouée de sauvetage pour le monde connecté, en particulier avec plus de personnes qui dépendent d’Internet que jamais auparavant », a déclaré Mohamed Assoweh Bouh, directeur général de Djibouti Telecom. « La mise à niveau de DARE1 nous permet de rapprocher la connectivité et le contenu indispensables à davantage d’utilisateurs, plus rapidement, préparant notre région à la croissance économique d’aujourd’hui et des années à venir».

  RDB, partenaire de RTN pour déployer des programmes d'apprentissage en ligne pour la génération future au Rwanda

Djibouti Telecom déploie la solution de réseau sous-marin GeoMesh Extreme de Ciena, qui utilise la plate-forme optique de paquets 6500 alimentée par la famille WaveLogic, permettant de doubler les débits de ligne à 400 Gbps. Les capacités de partage du spectre permettent de répartir le spectre optique sous-marin entre différents utilisateurs finaux pour une utilisation plus efficace des ressources sous-marines. Le réseau est géré via le contrôleur de domaine Manage, Control and Plan (MCP) de Ciena.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top