Société

Niamey au Niger : un lieu caché pour élever des champions de boxe

Niamey au Niger : un lieu caché pour élever des champions de boxe

Dans ce ring, Abdoul Aziz Ousseïni, 50 ans, alias « Aziz », ancien champion de boxe poids lourd au Niger, donne des instructions à quelques jeunes garçons, qu’il a recrutés dans les rues de Niamey.

« J’ai utilisé la boxe pour sauver des jeunes un peu abandonnés. Même s’ils les appellent « enfants de la rue », la rue n’a pas d’enfants. C’étaient des jeunes qui prenaient de la drogue de temps en temps, donc les samedis et Le dimanche, je sacrifie mon temps pour eux », l’homme qui a découvert la boxe, à ses débuts au Niger, forme ces jeunes garçons sur la base du volontariat, en 2012, il avait déjà piloté un programme gouvernemental soutenu par les États-Unis et l’Espagne, qui avait bénéficié à une quarantaine de ces jeunes, aujourd’hui, l’ex-champion peut compter sur le soutien de quelques sponsors locaux et expatriés.

« Je cherche mon financement auprès des expatriés que je forme chez moi, je suis personal trainer, et c’est comme ça que j’arrive à récolter la somme dont nous avons besoin pour financer nos voyages », en plus de son investissement auprès des enfants de la rue, il se consacre également à six aspirants professionnels qui rêvent d’une carrière, grâce à son mentorat, Sahabi Moussa a également réalisé des réalisations importantes dans sa carrière.

 

  Le Niger est le prochain pays que la France perd face à la Russie en Afrique de l'Ouest
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top