Société

Abidjan accueille le 13eme concert du FEMUA après le report de Covid

Abidjan accueille le 13eme concert du FEMUA après le report de Covid

Annulée l’an dernier à cause du coronavirus, la 13e édition du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua), organisé par le célèbre groupe ivoirien Magic System, s’est achevée dimanche après un concert de la star congolaise Koffi Olomidé, programmé comme le concert phare de samedi soir, Koffi Olomidé devait se produire vers 4 heures du matin (locales et GMT), à Abidjan.

En raison d’une série de retards, il n’est finalement monté sur scène que vers 6 heures du matin, alors que le jour se levait et que la foule avait largement diminué, a constaté un photographe de l’AFP, visiblement agacée, la légende de la rumba congolaise, très populaire en Afrique francophone, a écourté sa prestation qui n’a duré qu’une vingtaine de minutes, avant Koffi Olomidé, le rappeur français d’origine ivoirienne Vegedream, connu notamment pour le tube de la Coupe du monde 2018 « Bring the cup home », s’était produit sur la scène principale du Femua.

D’autres artistes étaient présents tout au long de la semaine, comme le français Keen’V, l’artiste congolaise Céline Banza ou le sénégalais Pape Diouf.

«Quand on ne connaît pas le terrain, c’est toujours difficile de jouer. Là, je trouve des gens toujours souriants, toujours tous sympathiques. On est de bonne humeur », s’est réjoui Keen’V, interrogé par l’AFP, « Je trouve que la musique a une place très importante en Côte d’Ivoire, bien plus qu’en France je trouve et je m’y sens bien », a-t-il ajouté, la foule était au rendez-vous toute la soirée de samedi, malgré une recrudescence des cas de Covid-19 depuis quelques semaines en Côte d’Ivoire.

  La sécurité tunisienne intercepte plus de 800 migrants en mer en une nuit

Un centre de vaccination a également été installé au cœur du festival et plus de 1 000 personnes ont été vaccinées, selon Serge Yao, superviseur du site, le festival se termine dimanche par une série de concerts délocalisés à Grand-Bassam, station balnéaire à une heure d’Abidjan, le Femua s’est imposé comme l’un des plus grands festivals de musique d’Afrique, notamment grâce à la notoriété internationale de Magic System.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top