Société

Burkina Faso : l’ONU continue de fournir une aide humanitaire en pleine tourmente

Burkina Faso : l'ONU continue de fournir une aide humanitaire en pleine tourmente

Au milieu des développements au Burkina Faso, l’ONU a confirmé que son personnel sur le terrain travaille pour garantir que les opérations de secours vitales se poursuivent sans interruption pendant cette période de troubles, lors du point de presse quotidien, le porte-parole de l’ONU, Stéphane Dujarric, a indiqué que la priorité continuera d’être donnée aux zones où les besoins sont les plus grands, les travailleurs humanitaires auraient appelé toutes les parties, y compris les autorités nationales, à respecter l’espace humanitaire et ses principes, et à permettre aux travailleurs humanitaires d’accéder sans entrave à tous ceux qui en ont besoin, où qu’ils se trouvent.

Dujarric a déclaré que le respect de la distinction entre les opérations humanitaires et militaires est également crucial pour que les partenaires humanitaires continuent à travailler, le porte-parole de l’ONU s’est félicité de l’accent mis à nouveau sur l’exemption du mouvement des envois humanitaires de la fermeture des frontières terrestres du Burkina Faso, le décrivant comme une question très importante, il a rappelé qu’en août, 4,9 millions d’hommes, de femmes et d’enfants au Burkina Faso avaient besoin d’une aide humanitaire d’urgence, notant que le Plan de réponse humanitaire du Burkina Faso pour 2022 – d’un montant de 805 millions de dollars – n’était financé qu’à 30 %, confirmation de l’utilisation des emblèmes et du matériel des Nations Unies

Dujarric a déclaré qu’il avait été interrogé au cours du week-end et encore ce matin sur les images circulant de véhicules de maintien de la paix de l’ONU exposés au Burkina pendant ces développements, « Je peux vous dire que nous n’avons aucun moyen de vérifier de manière indépendante l’authenticité des vidéos et de ces images, mais il faut souligner à nouveau que les contributeurs de troupes et de police de l’ONU ne doivent utiliser que les emblèmes et l’équipement de l’ONU marqués de l’emblème de l’ONU lorsqu’ils effectuent leur mission de maintien de la paix des Nations Unies dans le cadre de son déploiement au sein d’une opération de maintien de la paix des Nations Unies. Il est clair qu’il n’y a pas d’opération de maintien de la paix dans ce pays.

  Courtiers de la mort flottante entre l'Égypte et la Libye
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top