Société

La crise du pain en Tunisie…Fabriquée ou mal gérée ?

La crise du pain en Tunisie...Fabriquée ou mal gérée ?

Après une longue attente dans une longue file devant une boulangerie située au quartier Al-Khadraa, l’un des quartiers populaires jouxtant la capitale, Tunis, le citoyen Mahmoud Al-Matwi a pu difficilement se procurer quelques miches de pain pour nourrir ses enfants, compte tenu de la crise de pénurie de pain dans certaines zones due à la perte de certains matériaux de base, qui a créé un état de congestion et de tension.

Il y a quelques jours, les boulangeries tunisiennes ont connu une pénurie de farine blanche, qui a provoqué des perturbations et des fluctuations dans la production de pain, dont les Tunisiens dépendent pour leurs repas et leur alimentation. De longues files d’attente sont apparues devant de nombreuses boulangeries à la recherche du pain manquant, tandis que certaines boulangeries ont fermé leurs portes par manque de farine, Mahmoud Al-Matawi déclare que l’achat de pain, qui est l’une des nécessités les plus simples de la vie, est devenu difficile à obtenir en raison de ce qu’il a appelé une confusion du pouvoir dans la gestion des affaires du pays, soulignant que la souffrance trouver du pain est devenu une crise quotidienne pour les Tunisiens qui en ont assez de la perte fréquente des matériaux de base et du coût élevé, selon son expression, bien qu’il ait atteint l’âge de la retraite, Mahmoud travaille toujours dans le secteur textile avec l’intention de subvenir aux besoins de sa famille, mais il dit qu’il vit dans des conditions difficiles comme les autres Tunisiens en raison de la hausse continue de tous les prix à la consommation, ajoutant que l’autorité a n’ont pas réussi à limiter la hausse des prix ni à contrôler les voies de distribution.

  Baisse des récoltes à cause des vagues de prix, la sécheresse menace la sécurité alimentaire en Tunisie

Le président tunisien Kais Saied a évoqué la crise de la pénurie de pain lors de sa rencontre samedi dernier avec le ministre du Commerce Kulthum bin Rajab, attribuant la perte de pain dans certaines régions à la tentative de certains, sans les nommer, de fabriquer des crises dans le but d’alimenter la situation , soulignant qu’il est inacceptable que le pain soit disponible dans les régions et qu’il disparaisse dans d’autres régions.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top