Société

Une campagne de vaccination massive en Afrique pour protéger 21 millions d’enfants des risques de poliomyélite

Une campagne de vaccination massive en Afrique pour protéger 21 millions d'enfants des risques de poliomyélite

La plus grande campagne de vaccination contre la poliomyélite en Afrique depuis 2020 a été lancée dans trois pays, dans le but d’atteindre 21 millions d’enfants de moins de cinq ans, l’OMS soutient la campagne multi-pays par le biais de l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite, qui comprend des campagnes de vaccination synchronisées et des programmes conjoints dans les communautés frontalières pour arrêter la transmission, en commençant par le Cameroun, le Tchad et le Niger, puis en République centrafricaine.

La campagne vient en réponse à la découverte de 19 cas de poliovirus de type 2 dans les quatre pays, qui ont fait des efforts importants pour améliorer la détection du virus et protéger les enfants, notamment en administrant des vaccins à domicile, ainsi que dans les centres religieux, les marchés et les écoles, l’Organisation mondiale de la santé a qualifié les chefs religieux et communautaires des quatre pays de « champions de l’éradication de la poliomyélite » car ils ont aidé à mobiliser les soignants pour vacciner leurs enfants non seulement contre la poliomyélite, mais contre toutes les maladies évitables, l’OMS a également souligné l’importance de données fiables pour une surveillance efficace des maladies et une riposte aux flambées, malgré les efforts et la certification que tous les pays cibles sont exempts du poliovirus sauvage d’origine, le virus de type 2 continue de circuler, pour sa part, le Dr Matshidiso Moeti, directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, a déclaré que la campagne était nécessaire pour combler les lacunes en matière de vaccination à la suite de la pandémie de COVID-19.

  L'Organisation mondiale de la santé exhorte les pays riches à financer la lutte contre le Covid-19 en Afrique

« La synchronisation de la campagne garantira qu’un grand groupe d’enfants dans les quatre pays reçoivent le vaccin en même temps pour renforcer l’immunité contre la poliomyélite sur une vaste zone géographique », a-t-elle déclaré, il convient de noter que la région du bassin du lac Tchad est parmi les régions du monde les plus confrontées à la violence armée prolongée. Il abrite également l’un des pourcentages les plus élevés d’enfants au monde non vaccinés ou sous-vaccinés.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top