Société

Les « bobines » égyptiennes…Le divertissement à travers les caméras des autres

Les "bobines" égyptiennes...Le divertissement à travers les caméras des autres

Les courts clips vidéo (bobines) sont devenus une berceuse avant le sommeil pour de nombreuses personnes et le moyen idéal pour passer le temps d’attente comme une routine habituelle à la fin d’une dure journée. La courte vidéo en amène une autre, après l’autre, dans un processus qui peut prendre des minutes, voire des heures, puis les algorithmes jouent leur rôle, donnant au spectateur ses préférences et l’attirant de plus en plus dans un vaste monde, lui offrant du divertissement.

Mahmoud Gaballah, un jeune homme qui travaille toute la journée dans le domaine de la traduction dans une entreprise égyptienne, navigue sur l’application « Facebook » et suit plusieurs posts. Il fait peut-être la même chose avec le site « X », mais ensuite il s’ennuie avec le processus de lecture, il s’empresse donc de parcourir les clips vidéo publiés sur « Facebook » et « Instagram », et cela peut s’étendre aux courts clips du célèbre site de vidéos « YouTube » et suivre des dizaines de vidéos jusqu’à s’endormir, Jaballah (34 ans) dit que la nature de son travail quotidien exige beaucoup de lecture, de traduction, de vérification et d’ajustement des mots, puis de les mettre sous la forme qui leur convient le mieux, que ce soit en anglais ou en arabe, et à son retour À la maison, il ne trouve ni l’espace ni la capacité de lire, contrairement à ce qu’il faisait avant ce travail. « Je regarde des dizaines de vidéos chaque jour et je suis parfois surpris par certaines vidéos, mais elles sont toutes divertissantes ».

  FSD Africa célèbre 10 ans de verdissement des marchés financiers à travers l'Afrique

Le jeune homme se souvient de plusieurs clips vidéo qui étaient populaires, et l’affaire est entrée dans un contexte de plaisanterie et de sarcasme, comme regarder des clips de nettoyage de tapis ou de tâches ménagères quotidiennes ou, comme cela s’est récemment répandu, des vidéos de verre brisé dans les escaliers, et cela durait parfois des heures jusqu’à ce qu’il s’endorme. Il disait : « Je pourrais passer des heures… Pendant que je regarde les vidéos, un clip se termine et j’en ouvre un autre, et tout ce que j’ai à faire c’est de bouger mon doigt de bas en haut, et je regarde des dizaines de clips, arabes et non arabes.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top