Société

La Grande-Bretagne signe un nouveau traité d’asile avec le Rwanda

La Grande-Bretagne signe un nouveau traité d'asile avec le Rwanda

Le ministre de l’Intérieur, James Cleverley, signera mardi un nouveau traité avec le Rwanda concernant son projet d’asile après que la Cour suprême du Royaume-Uni ait déclaré illégal le projet d’expulsion, a annoncé le ministère de l’Intérieur, Cleverly devrait arriver mardi matin à Kigali, la capitale rwandaise, et rencontrer le ministre des Affaires étrangères du pays, Vincent Biruta, pour signer le traité, « Le Rwanda se soucie profondément des droits des réfugiés et j’ai hâte de rencontrer ses homologues pour signer cet accord et continuer à discuter de la manière dont nous travaillons ensemble pour relever le défi mondial de la migration illégale », a déclaré Cleverly.

La Grande-Bretagne avait l’intention d’envoyer des dizaines de milliers de demandeurs d’asile arrivés sur ses côtes sans autorisation au Rwanda pour tenter de dissuader les migrants traversant la Manche depuis l’Europe à bord de petits bateaux. Le plan a été étroitement surveillé par d’autres pays envisageant des politiques similaires, la Cour suprême du Royaume-Uni a statué le mois dernier que les vols à destination du Rwanda violaient les lois internationales relatives aux droits humains énoncées dans la législation nationale, depuis lors, la Grande-Bretagne cherche à renégocier son accord avec le Rwanda afin d’y inclure un traité contraignant exigeant que les demandeurs d’asile que la Grande-Bretagne y envoie ne soient pas expulsés, l’une des principales préoccupations de la Cour, le tribunal a statué que la politique appliquée au Rwanda était illégale, citant le risque que les demandes des réfugiés expulsés soient mal évaluées ou qu’ils soient renvoyés dans leur pays d’origine pour y faire face à des persécutions.

  [Rwanda] Africa Data Centers va construire son premier centre de données à Kigali

Le tribunal a déclaré que le plan violait les traités et protocoles internationaux, notamment la Convention européenne des droits de l’homme, la Convention des Nations Unies sur les réfugiés et la Convention contre la torture.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top