Société

L’augmentation des cas de nourrissons abandonnés dans les poubelles en Algérie

L'augmentation des cas de nourrissons abandonnés dans les poubelles en Algérie

Le phénomène des nourrissons abandonnés, vivants ou morts, en Algérie est de plus en plus répandu, alors le nourrisson est souvent retrouvé dans les poubelles, dans la forêt, au bord de la route, ou laissé à l’hôpital immédiatement après sa naissance par des « mères célibataires » pour des raisons nombreuses et variées, y compris celles dues à l’aspect économique, notamment certains d’entre eux sont le résultat de relations illégales, du viol de la fille ou du refus du partenaire de tenir ses promesses de mariage.
En Algérie, les poubelles ou les broyeurs à ordures sont considérés comme le lieu privilégié de celles qui proposent de jeter des nourrissons, vivants ou morts, il y a aussi celles qui avortent dans les premiers mois de la grossesse auprès de médecins spécialisés ou dans des lieux secrets aménagés à cet effet, en effet, les Wilayas de la capitale et Annaba ont connu de nombreux cas de découverte de cadavres d’enfants qui ont donné lieu à des enquêtes et des recherches ouvertes par la police en exécution des instructions du procureur de la république, puisqu’un agent de nettoyage a récemment découvert les le corps d’un nourrisson dans une décharge de la capitale, tout comme le corps d’un nourrisson avait été précédemment retrouvé par l’un des visiteurs dans une décharge de l’ouest de la Wilaya d’Annaba, et un autre corps avait été retrouvé plus tôt près de l’hôpital de Sétif par les étudiants d’un établissement d’enseignement.

Et récemment, de nombreux témoignages ont circulé sur les réseaux sociaux selon lesquels un nourrisson dont le père était inconnu aurait été retrouvé allongé au bord d’une route dans la Wilaya de M’sila, ce qui a suscité une large polémique concernant les motivations d’une mère célibataire qui a renoncé au plaisir de sa vie, et sur les images qui ont balayé diverses plates-formes, un bébé vêtu de vêtements blancs apparaît avec un sac bleu et une couverture de la même couleur avec un commentaire ci-joint disait : « Un enfant dont le père est inconnu a été trouvé au bord de la route Zarzour, abandonné par une mère célibataire, il a été emmené à l’Hôpital à Ben Srour et a été examiné, et il est en bonne santé. Il avait environ cinq mois et a été transféré au centre paramédic pour l’enfance.

  Les incendies et Corona, repousseront-ils l'entrée scolaire en Algérie ?
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top