Société

La Zambie reçoit 6 millions de dollars pour réduire le fardeau du paludisme

La Zambie reçoit 6 millions de dollars pour réduire le fardeau du paludisme

Pour aider à mettre fin à l’une des principales causes de maladie et de décès dans le pays d’Afrique australe de la Zambie, une initiative dirigée par un Rotary club vise à sauver et à améliorer des vies en habilitant les agents de santé communautaires à tester, diagnostiquer et traiter le paludisme.

Le paludisme, une maladie évitable causée par un parasite transmis par les piqûres de moustiques infectés, affecte de manière disproportionnée les enfants de moins de cinq ans et les femmes enceintes dans les populations rurales.

Pour aider à mettre fin au paludisme en Zambie, la Fondation Rotary, World Vision USA et la Fondation Bill & Melinda Gates contribueront chacune 2 millions de dollars aux partenaires du Rotary pour un programme Zambie sans paludisme. Ce programme de 6 millions de dollars ajoutera 2 500 agents de santé communautaires au système de santé national en Zambie, permettant un diagnostic et un traitement efficaces du paludisme pour plus de 1,3 million de personnes dans dix des districts les plus touchés des provinces du centre et de Muchinga.

«En autonomisant les agents de santé communautaires, davantage de personnes vivant dans des zones où l’accès aux soins de santé est limité, voire inexistant, seront désormais touchées par des membres de confiance de leur communauté», a déclaré Bill Feldt, membre du Rotary Club of Federal Way à Washington, aux États-Unis, qui a dirigé le programme. «Ce modèle de prestation de soins de santé éprouvé est efficace et financièrement viable, et apportera une protection durable en réduisant et en éliminant cette maladie au niveau local».

  Un mort et deux blessés dans une attaque de hyène au Kenya

Partenaires pour une Zambie sans paludisme porte l’engagement des membres du Rotary à éliminer le paludisme à un niveau supérieur en établissant un partenariat multipartite à plus long terme sur le terrain en Zambie avec le National Malaria Elimination Center, la direction provinciale de la santé, PATH MACEPA et World Vision Zambie. Martha Lungu, directrice exécutive de Malaria Partners Zambia, une filiale de Malaria Partners International et membre du Rotary Club de Ndola (Zambie) a déclaré: «Chaque jour, je suis personnellement témoin des effets du paludisme. Ce programme démontre que les membres du Rotary sont de véritables partenaires dans nos communautés et se concentrent sur le soutien des agents de santé communautaires pour aider à relâcher l’emprise du paludisme sur le peuple zambien.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top