Société

La société Orange Telecom a lancé la 11eme édition du Social Venture Prize en Afrique et au Moyen-Orient

La société Orange Telecom a lancé la 11eme édition du Social Venture Prize en Afrique et au Moyen-Orient

Depuis 2011, ce prix récompense des projets innovants de start-up, basés sur les technologies de l’information et de la communication ayant un impact sociétal positif en Afrique et au Moyen-Orient dans les domaines de l’éducation, de la santé, du commerce et de l’agriculture, ou que contribuer à atteindre les objectifs de développement durable.

A travers ce prix, Orange, en tant qu’opérateur engagé, souhaite contribuer au développement socio-économique de l’Afrique, soutenir l’innovation sociale et environnementale et encourager l’entrepreneuriat.

Le concours comprend deux étapes: une phase locale qui se déroule entre mars et juin dans les 17 filiales d’Orange.

Les pays choisissent ensuite chacun trois lauréats. Lors de la seconde phase, les lauréats de chaque pays sont en compétition les uns avec les autres et un jury international composé de représentants de l’écosystème des start-up Orange se réunit pour désigner les lauréats internationaux POESAM.

En 2021, en plus du Grand Prix International qui récompense trois lauréats avec des prix de 10000 € (3ème place) à 25000 € (1ère place), Orange a lancé en 2020 le Prix International de la Femme d’une valeur de 20000 €, parrainé par l’Orange Département Diversité et Inclusion Groupe. Ce prix ira soit à une femme, soit à un projet offrant une solution technologique pour améliorer les conditions de vie des femmes (indépendance des femmes, création ou maintien d’emplois, collecte de données sur le genre, inclusion numérique et financière etc…

Elizabeth Tchoungui, Directrice Exécutive du Groupe Orange RSE, Diversité et Philanthropie et Vice-Présidente de la Fondation Orange, a déclaré: « Je suis ravie que, pour la deuxième année consécutive, le Prix International de la Femme soutienne l’entrepreneuriat féminin et la promotion d’initiatives visant à améliorer l’autonomisation des femmes. Parce qu’aider une femme à grandir rend le monde meilleur. Ce prix contribue à la réalisation du dixième objectif de développement durable des Nations Unies, qui est « Réduire les inégalités », et c’est quelque chose que nous nous sommes engagés à faire ».

  Une entreprise sociale tunisienne lance une journée de découverte de la nature

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top