Société

La Fondation Merck et les Premières Dames africaines célèbrent la «Journée mondiale de la santé» 2021

La Fondation Merck et les Premières Dames africaines célèbrent la «Journée mondiale de la santé» 2021

La Fondation Merck, en partenariat avec les Premières Dames africaines et les ministres de la Santé, a déjà fourni à plus de 1100 médecins de 42 pays une bourse d’études spécialisée de 1 et 2 ans pour améliorer l’accès à des soins de santé de qualité et équitables en Afrique, Asie et Amérique latine dans les spécialités de l’oncologie, du diabète, de la médecine cardiovasculaire préventive, de l’endocrinologie, de la médecine sexuelle et reproductive, de la médecine aiguë, de la médecine respiratoire, de la procréation assistée et de l’embryologie et de la fertilité, pour être les premiers dans leurs pays.

Le sénateur, Dr. Rasha Kelej, PDG de la Fondation Merck a expliqué: «Conformément à notre vision de renforcer le système de santé public en Afrique, en Asie et dans les pays en développement, en cette Journée mondiale de la Santé, je suis très fier d’annoncer que la Fondation Merck a élargi les horizons en introduisant des bourses pour les jeunes médecins locaux dans de nombreuses nouvelles spécialités mal desservies, notamment: médecine d’urgence et de réanimation, gastro-entérologie, compétences chirurgicales laparoscopiques, santé mentale: thérapies psychologiques, science de la traumatologie orthopédique, pédiatrie, médecine d’urgence, pratique chirurgicale avancée, dermatologie, néonatale Médecine, gestion de la douleur, psychiatrie, microbiologie clinique et maladies infectieuses, ophtalmologie, médecine interne, neuroimagerie pour la recherche, urologie, traumatologie et orthopédie. Nous sommes très fiers d’inviter les candidatures de médecins africains et asiatiques de communautés mal desservies pour ces bourses.

La Fondation Merck continue de renforcer les capacités de soins de santé dans les pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine dans le but de fournir un accès à des solutions de soins de santé équitables et de qualité, le sénateur, le Dr Rasha Kelej a précisé: «Nous pensons que chaque patient est important et mérite le meilleur d’un traitement spécialisé, quels que soient les paramètres géographiques. Jusqu’à présent, nous avons fourni à plus de 1100 médecins de 42 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine une formation spécialisée d’un et deux ans dans plusieurs domaines tels que l’oncologie, le diabète, la médecine cardiovasculaire préventive, l’endocrinologie, la médecine sexuelle et reproductive, la médecine aiguë Médecine, médecine respiratoire, procréation assistée et spécialité embryologie et fertilité, pour être les premiers dans leur pays».

  Le service de streaming musical africain Mdundo enregistre 16 millions d'utilisateurs au troisième trimestre 2021
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top