Sport

Le Botswana interdit la vente et la consommation d’alcool dans les établissements sportifs

Le Botswana interdit la vente et la consommation d'alcool dans les établissements sportifs

Le gouvernement du Botswana a interdit la vente et la consommation d’alcool dans tous les événements sportifs avant la reprise des sports dans le pays.

Botswana pour la première fois en près de deux ans d’inactivité.

Dans un avis de la Gazette extraordinaire, signé par le directeur des services de santé – Malebogo Kebabonye, le gouvernement a également prolongé l’interdiction des supporters des stades avec seulement 100 personnes – 50 joueurs et 50 officiels autorisés en tout état de cause à un moment donné.

« L’alcool ne doit pas être vendu ou consommé dans l’établissement pendant une activité sportive », indique l’avis.

« Avis est donné par la présente que son excellence le président, agissant conformément au règlement 30G du règlement sur les pouvoirs d’urgence (Covid-19), a autorisé la levée de la suspension des sports de compétition affiliés à la Commission nationale des sports du Botswana avec effet immédiat. » lire une partie de la commande.

En 2020, le gouvernement du Botswana a levé l’interdiction du parrainage de l’alcool et des partenariats entre les organisations sportives et l’industrie de l’alcool. Mais la dernière décision pourrait créer des frictions avec les brasseurs, une industrie qui a injecté des millions de dollars en sponsoring sportif.

Le Botswana a qualifié près d’une douzaine d’athlètes, dont deux boxeurs, dont le champion en titre des poids mouches des Jeux d’Afrique 2019, Rajab Mahommed, pour les Jeux olympiques de Tokyo.

D’autres sont le champion en titre des Jeux du Commonwealth (400m) Isaac Makwala qui a réservé des places dans les relais masculins 200m, 400m et 4x400m.

Le Botswana devrait également viser le billet olympique de beach-volley au Maroc, qui devrait accueillir la Coupe continentale et les qualifications olympiques.

  Ramadan : Pourquoi les autorités rwandaises ont-elles interdit l'appel à la prière pour celle de l'aube à travers les minarets ?

Mais ce voyage est désormais dans les limbes avec le Comité olympique du Botswana un peu réticent à débloquer des fonds pour l’événement.

« Nous ne savons pas encore si nous irons au Maroc, le comité olympique a refusé de nous sponsoriser. Tout comme l’année dernière au Mozambique. C’est toujours un rêve », a déclaré une source qui s’est confiée à Sports Africa depuis Gaborone.

Parmi les joueurs qui se préparent actuellement pour l’événement du Maroc figurent Jack Sekao, Tiroyaone Otimile, Tshepaone Orapeleng, George Chiswaniso, Nonofo Motswetla, Alex Matlho, Thomas Chifu et Merafhe Medupe.

Jack, George et Thomas sont tous des joueurs nationaux expérimentés en salle, tandis que George est le joueur de plage des moins de 21 ans.

Merafhe a également participé au beach-volley dans les catégories des moins de 19 ans et des -21, tout comme Nonofo qui a disputé les qualifications au Mozambique avec Alex prêt à faire ses débuts en beach-volley.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top