Sport

Josette Njeri et John Paul remportent le championnat de triathlon des zones 2 et 4 d’Afrique

Josette Njeri et John Paul remportent le championnat de triathlon des zones 2 et 4 d'Afrique

Josette Njeri, la meilleure triathlète féminine du Kenya, et son compatriote John Paul ont relevé un défi de taille dans les eaux agitées du front de mer de Watamu pour remporter le championnat de triathlon des zones 2 et 4 d’Afrique qui s’est tenu samedi.

Watamu est la capitale du tourisme sportif du Kenya, un nom qu’elle a tenu après avoir organisé avec succès un événement continental à double zone, une première dans le pays.

L’événement qui a eu lieu au Turtle Bay Beach Resort a attiré 22 participants.

Les athlètes ont affronté 750 m d’eaux agitées et des vents forts sur la section cycliste de 20 km.

C’est sur la course, le parcours relativement plat a été bon pour les athlètes qui se sont battus pour récupérer le temps perdu au milieu des acclamations d’une foule passionnée qui a honoré le championnat.

Parmi les participants figurait Soud Hassan. Il y a à peine deux semaines, Soud a trompé la mort dans un horrible accident de voiture, mais il a quand même réussi à monter sur le podium avec une troisième place derrière Paul et Joseph Okal.

Soud, qui vise une place dans l’équipe Kenya pour les Jeux du Commonwealth de 2022, a été heurté par une voiture alors qu’il s’entraînait pour l’événement, mais il n’a jamais perdu espoir malgré de graves blessures au cou et aux genoux.

« La natation a été le plus grand défi pour moi car aujourd’hui j’ai encore des blessures fraîches. Je ne pouvais pas pousser assez fort », a déclaré Soud qui utilisait l’événement dans le cadre de sa préparation pour les Jeux du Commonwealth en 2020.

  CHAN: l'entraîneur du Burkina Faso optimiste malgré la crise face au Mali

« J’ai récemment eu un accident lors d’une des courses cyclistes. J’ai été projeté en l’air après avoir été renversé par une voiture. J’ai subi une grave blessure au cou, des contusions aux genoux et à l’épaule, donc ce n’était pas facile pour moi aujourd’hui, surtout en natation, mais je suis reconnaissant d’avoir terminé la course.

Njeri, qui a commencé à courir professionnellement il y a trois ans, a également les yeux rivés sur les Jeux olympiques de 2028.

« Cet endroit est difficile. La mer ici est agitée et il y avait beaucoup de vent de face et de dos en faisant du vélo. C’était toute une expérience car c’est ma première course compétitive depuis juin », a ajouté Josette qui a participé au championnat d’Afrique de triathlon en Égypte le mois dernier.

Elle a été suivie par Vivian Hillier, 15 ans, de Mombasa et Gloria Kisiangani, qui représentait Nairobi, pour les positions deux et trois dans cet ordre.

John Paul a battu son plus proche challenger de près de 500 m dans une course où la plupart des participants ont fait amende honorable lors de la course de 5 km.

Joseph Okal, basé à Kisumu, est arrivé deuxième.

L’événement a été organisé par la Fédération kenyane de triathlon sous le regard attentif de l’instructeur de World Triathlon Retief Freysen d’Afrique du Sud.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top