Sport

Ahmad Ahmed devrait facilement conserver son siège sans trop de sueur

Ahmad Ahmed devrait facilement conserver son siège sans trop de sueur

Ahmad Ahmad semble prêt à conserver son siège de président de la CAF sans grande opposition.

Le Malgache a annoncé mercredi qu’il allait pour un second mandat pour défendre son siège de patron du football de pointe en Afrique.

Ahmed, qui a détrôné le Camerounais de longue date Issa Hayatou, a jusqu’à présent reçu le soutien de plus de 40 associations membres malgré le fait qu’il soit confronté à des irrégularités financières discutables.

Ahmed a depuis nié les allégations.

Quarante-six des 54 associations membres de la CAF auraient «demandé» à Ahmed de se présenter pour un second mandat de quatre ans.

«J’exprime mes remerciements et ma gratitude pour votre soutien et votre assistance dans le #football en #Afrique et au-delà. Après réflexion et processus de consultation, j’ai décidé de me présenter pour une réélection », a déclaré Ahmed, 60 ans, dans un Tweet.

«La CAF a connu de nombreuses améliorations pendant quatre ans. Je suis fier des réalisations de mon équipe », a-t-il ajouté.

Si les lettres, envoyées à toutes les AF sauf huit – Ouganda, Zimbabwe, Algérie, Nigéria, Botswana, Côte d’Ivoire, Sierra Leone et Afrique du Sud, doivent être dépeintes comme celles du coin du titulaire, alors Ahmed devrait facilement conserver son siège sans trop de sueur.

Le gagnant n’aura besoin que d’une majorité simple de 28 voix, si l’ensemble des 54 associations membres participent au scrutin prévu en mars 2021 à Rabat, au Maroc.

Mais le règne de quatre ans d’Ahmed a été secoué par des allégations de corruption qui ont même forcé la FIFA à envoyer l’année dernière Fatma Samoura, la secrétaire générale de la Caf, pour aider à la gestion de l’organisation.

  Rama Namakula veut donner de l’argent pour pirater une page

Ahmed est également interrogé par la commission d’éthique de la FIFA pour des irrégularités financières présumées un peu tout comme son prédécesseur, Hayatou qui a dirigé la CAF pendant 29 ans, il semble que l’Afrique devra voir plus d’Ahmed face alors même que le football continue de se débattre avec des problèmes éthiques.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top