Sport

Stanslaus Pamba : l’interdiction du Kenya par la FIFA a changé l’orientation

Stanslaus Pamba : l'interdiction du Kenya par la FIFA a changé l'orientation

Le manager du Bukembe FC, Stanslaus Pamba, a dénoncé les graves conséquences qui ont frappé le football de base après l’interdiction du Kenya par la FIFA.

L’instance dirigeante mondiale du football, la FIFA, a suspendu le Kenya de ses compétitions organisées le 24 février 2022 après l’ingérence du gouvernement dans les opérations de la Fédération de football du Kenya, dissolvant la FA du pays sur des allégations de détournement de fonds.

Le ministère des Sports du Kenya a ensuite dissous le comité exécutif national de la FKF et mis en place un comité provisoire chargé de superviser les activités de football dans le pays, une décision à laquelle la FIFA était opposée.

Dans une lettre adressée au secrétaire général de la fédération dissoute, Barry Otieno, la Fifa a demandé au gouvernement : « d’abroger la décision du secrétaire du Cabinet du 11 novembre 2021 nommant le comité intérimaire à la place du comité exécutif élu de la FKF ».

Cependant, le gouvernement, par l’intermédiaire de la secrétaire du cabinet des sports, l’ambassadrice Amina Mohammed, n’a pas respecté les directives de la FIFA, attirant par la suite la colère de l’instance dirigeante mondiale du football.

« Sans préjudice de toute enquête menée par les autorités nationales ou d’autres organes judiciaires, le Conseil de la Fifa a également décidé de suspendre la Fédération kenyane de football et l’Association zimbabwéenne de football avec effet immédiat en raison de l’ingérence indue d’un tiers », a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino.

L’interdiction particulière a laissé les aspirants footballeurs, managers et officiels du pays dans les limbes.

  Safaricom Kenya récompensé pour ses efforts nets zéro dans le cadre des prix East African Climate Action

Par conséquent, la Confédération africaine de football (CAF) a également exclu le Kenya de la participation à la Coupe d’Afrique des Nations 2023 ainsi que le Zimbabwe pour ingérence dans les opérations de leurs associations de football respectives.

« Parce qu’ils n’ont pas réussi à faire annuler leurs suspensions par la FIFA, la CAF a confirmé que le Kenya et le Zimbabwe ne participeront pas aux éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations TotalEnergies Côte d’Ivoire 2023 », a déclaré la CAF lundi.

Réagissant aux derniers développements, le jeune tacticien Stanslaus Pamba a expliqué comment le football de base sera impacté par l’interdiction de la FIFA sur le Kenya en place ;

« Changement d’orientation. Pour le moment, notre fédération travaille sur la manière dont elle peut se conformer à la FIFA. L’accent mis sur la manière de renforcer nos ligues locales est perdu. C’est pourquoi nous avons travaillé sous le comité intérimaire », a déclaré Pamba.

« Ce comité n’a pas payé les arbitres, ce qui pèse sur les équipes, c’est pourquoi la plupart des équipes n’ont pas honoré les matchs. Par exemple, Mathare United n’a pas honoré les matchs en raison de finances alors que l’AFC et Gor ont raté un match chacun. »

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top