Sport

Le Kenya et la FINA organisent une réunion pour lever l’interdiction internationale de la natation

Le Kenya et la FINA organisent une réunion pour lever l'interdiction internationale de la natation

Les parties prenantes de la Fédération kenyane de natation (KSF) auront une réunion avec l’instance dirigeante mondiale FINA le 6 octobre alors que le pays cherche à faire lever son interdiction internationale du sport.

Francis Mutuku, secrétaire général du Comité national olympique du Kenya (NOCK), a déclaré jeudi que cette intervention visait à résoudre la crise de longue date qui a vu la KSF échouer à organiser ses élections, l’exercice ayant encore été reporté cette semaine.

Mutuku a noté que la réunion vise à savoir ce que l’instance dirigeante mondiale de la natation exige pour que le Kenya revienne à la normale en ce qui concerne la natation et soit en règle avec les normes internationales du sport.

« Dans l’état actuel des choses, les nageurs kenyans ont participé à des événements mais pas sous le drapeau kenyan, et les parties prenantes voudraient que cela change », a déclaré Mutuku dans un communiqué de presse.

La FINA a interdit indéfiniment au Kenya toutes les activités de natation en mai après que KSF ait purgé une suspension de deux ans pour ne pas avoir organisé d’élections dans les trois ans.

Le Kenya n’est pas autorisé à participer au Congrès de la FINA et à d’autres événements non sportifs de la FINA.

  Jumia lance une campagne de Food Festival pour soutenir les restaurants locaux au Kenya
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top