Economie

Turquie: le Partenariat économique africain est l’une des initiatives les plus réussies de notre politique étrangère

Turquie: le Partenariat économique africain est l'une des initiatives les plus réussies de notre politique étrangère

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, a déclaré que les célébrations de la Journée de l’Afrique coïncidaient avec la répétition des souvenirs de la lutte des peuples africains pour l’indépendance, la liberté, l’égalité et la justice, et rappelant les objectifs fondateurs de l’Union africaine.

Il a ajouté que l’approche de son pays envers les pays africains est totalement conforme aux principes fondateurs de l’Union africaine et est basée sur un partenariat égal sur le continent basé sur le respect global et mutuel et le profit mutuel, ajoutant: «Nous partageons l’esprit de 1963 et l’horizon futur de l’Afrique, et attachent une grande importance aux objectifs de l’Agenda 2063 et du Programme de développement durable. Aux Nations Unies 2030 », il a souligné que son pays avait obtenu l’adhésion en tant qu’observateur à l’Union africaine en 2005, coïncidant avec de grands progrès avec l’annonce que la Turquie était un partenaire stratégique de l’Union en 2008 et le Sommet du partenariat turco-africain qu’elle a accueilli à Istanbul, a renforcé les relations avec les pays africains après le Sommet du partenariat turc. L’Afrique, qui s’est tenue à Malabo en 2014, a accueilli le troisième sommet, afin de créer des possibilités de coopération solides et globales entre la Turquie et l’Afrique, comme il est prévu se tiendra en septembre prochain.

Il a ajouté: << Nos politiques liées à l’ouverture africaine et au partenariat africain, qui comptent parmi les initiatives les plus réussies de notre politique étrangère, ajoutent de la valeur à nos relations avec le continent, et nous pouvons constater cet effet constructif dans de nombreux domaines tels que le commerce, l’investissement. , culture et sécurité ».

  La situation économique en Tunisie pousse la Fitch a abaissé sa note souveraine

Il a souligné que le nombre de missions diplomatiques en Afrique en 2002 n’était que de 12, et le nombre d’ambassades est passé à 43 avec l’ouverture d’une ambassade au Togo le mois dernier, et d’autre part, les pays africains ont augmenté le nombre de leurs ambassades. à Ankara à 37, contre 10 en 2008, il a souligné que la valeur totale des investissements directs de son pays en Afrique est de 6 milliards de dollars, à travers la mise en œuvre de plus de 1150 projets en Afrique.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top