Economie

Gridworks, AEE Power et Eranove signent des accords de concession avec la RDC sur un projet d’énergie solaire-hybride

Gridworks, AEE Power et Eranove signent des accords de concession avec la RDC sur un projet d'énergie solaire-hybride

Un consortium dirigé par Gridworks comprenant Eranove et AEE Power, a signé trois accords de concession avec le ministère des Ressources hydrauliques et de l’électricité de la République démocratique du Congo (RDC), les accords verront le consortium développer, construire et exploiter trois services publics à grande échelle, hybrides solaires, hors réseau. L’infrastructure transformera la vie et les moyens de subsistance d’un demi-million de personnes en fournissant de l’électricité à trois villes, Gemena, Bumba et Isiro dans le nord du pays. Les trois villes n’ont actuellement aucune connexion au réseau et ont du mal à accéder à une énergie fiable, abordable et propre.

Le consortium a été retenu comme lauréat de l’Initiative Essor Accès à l’Énergie (A2E) (Projet Essor) à l’issue d’un appel d’offres international mené par l’Unité de Coordination et de Gestion du Projet (UCM) du Ministère des Ressources Hydrauliques et de l’Électricité avec soutien et financement. du gouvernement britannique, les accords de concession de 22 ans ont été signés à Kinshasa par le PDG de Gridworks, Simon Hodson, au nom du consortium, et le ministre congolais des Ressources hydrauliques et de l’électricité, M. Mwenze Mukaleng ; en présence des gouverneurs des trois provinces, l’ambassadrice du Royaume-Uni en RDC, Emily Maltman ; des représentants de l’UCM ; et d’autres acteurs clés de l’énergie congolaise.

Les gouvernements du Royaume-Uni et de la RDC ont été des partenaires clés dans le développement du projet Essor. Essor vise à encourager la croissance des entreprises, la création d’emplois et l’amélioration de la santé et de l’éducation en construisant des infrastructures solaires pour fournir une électricité fiable et abordable

  La MIGA émet des garanties de 37,1 millions de dollars à AIIF3 pour une énergie solaire propre en Afrique centrale et de l'Est

Le consortium, dirigé par Gridworks, l’investisseur soutenu par le gouvernement britannique dans les réseaux électriques africains, a également annoncé le nom de marque des entreprises qui fourniront à terme de l’électricité aux résidents et aux entreprises des trois villes. Les entreprises seront baptisées Moyi Power. Moyi est un mot pour soleil en lingala, l’une des quatre langues nationales de la RDC, et la langue principale des trois villes qui bénéficieront du projet.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top