Economie

Mastercard Foundation et Africa CDC déploient 1,3 milliard de dollars pour sauver des vies et des moyens de subsistance en Afrique

Mastercard Foundation et Africa CDC déploient 1,3 milliard de dollars pour sauver des vies et des moyens de subsistance en Afrique

La Fondation Mastercard a annoncé qu’elle déploierait 1,3 milliard de dollars au cours des trois prochaines années en partenariat avec les Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) pour sauver la vie et les moyens de subsistance de millions de personnes en Afrique et accélérer la reprise économique du continent.

L’initiative Sauver des vies et des moyens de subsistance permettra d’acquérir des vaccins pour au moins 50 millions de personnes, de soutenir la livraison de vaccins à des millions d’autres à travers le continent, de jeter les bases de la fabrication de vaccins en Afrique en mettant l’accent sur le développement du capital humain et de renforcer le CDC africain.

«Il est urgent d’assurer un accès et une livraison équitables de vaccins dans toute l’Afrique. Cette initiative vise à valoriser toutes les vies et à accélérer la reprise économique du continent», a déclaré Reeta Roy, présidente et chef de la direction de la Fondation Mastercard. « Dans le processus, cette initiative catalysera les opportunités de travail dans le secteur de la santé et au-delà dans le cadre de notre stratégie Young Africa Works», l’objectif de l’Union africaine, tel qu’énoncé dans la Stratégie africaine de développement et d’accès aux vaccins COVID-19, est de vacciner au moins 60 pour cent de sa population – environ 750 millions de personnes ou l’ensemble de la population adulte du continent – d’ici la fin de 2022. À ce jour, moins de deux pour cent des Africains ont reçu au moins une dose de vaccin.

  BlackHouse Media annonce le premier rapport sur les relations publiques et les communications en Afrique

Le nouveau partenariat s’appuie sur les efforts de la facilité d’accès mondial aux vaccins COVID-19 (COVAX), de l’équipe de travail sur l’acquisition des vaccins africains COVID-19 (AVATT) et de la communauté mondiale pour élargir l’accès aux vaccins à travers l’Afrique. Le nombre de vaccins disponibles en Afrique représente une petite partie de l’approvisionnement mondial et les coûts financiers pour acheter, livrer et administrer les vaccins restent importants. L’Africa CDC appelle les gouvernements, les bailleurs de fonds mondiaux, le secteur privé et d’autres à aider à atteindre cet objectif.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top