Economie

Le leadership tripartite COMESA-EAC-SADC change de mains

Le leadership tripartite COMESA-EAC-SADC change de mains

La Communauté de l’Afrique de l’Est préside désormais les communautés économiques régionales tripartites qui comprennent le Marché commun de l’Afrique orientale et australe – COMESA et la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Le Secrétaire général de l’EAC, le Dr Peter Mathuki, a succédé à son homologue de la SADC, le Dr Stergomena Tax, à la présidence du Groupe de travail tripartite (TTF) lors de la 33e réunion qui s’est tenue virtuellement.

La secrétaire générale du COMESA, Mme Chileshe Kapwepwe, a assisté à la réunion qui comprend les directeurs généraux des trois organisations. Le président de la TTF tourne annuellement entre les trois, l’objectif du groupe tripartite COMESA-EAC-SADC est de renforcer l’intégration économique de la région de l’Afrique australe et orientale grâce à une planification, une conception, une coordination et une mise en œuvre conjointes de politiques et de programmes dans les trois blocs. Les domaines d’intervention sont le commerce, les douanes et le développement des infrastructures, et l’industrialisation. L’ALE tripartite a été lancée le 10 juin 2015 pour fournir également une plate-forme pour traiter les adhésions qui se chevauchent des pays aux trois organisations.

Jusqu’à présent, les 10 États membres/partenaires ont ratifié l’Accord tripartite de libre-échange (ZLE) en deçà des 14 requis pour que l’Accord entre en vigueur. Ils comprennent l’Égypte, Eswatini, le Kenya, l’Afrique du Sud, le Rwanda, le Burundi, l’Ouganda, le Botswana, la Namibie et la Zambie. En février de cette année, lors de la 2e réunion extraordinaire du Conseil des ministres tripartite, une nouvelle échéance pour atteindre le seuil de ratification de 14 a été fixée à juin 2021. La nouvelle échéance coïncide avec le sixième anniversaire du lancement de la ZLET. Accord. Par conséquent, la réunion a reconnu que l’atteinte de ce seuil reste une priorité absolue de la TTF sous la nouvelle direction.

  Appels à changer la monnaie. Des liquidités « fugitives » mettent l'économie soudanaise à rude épreuve

Donnant son tableau de bord de la dernière année de son mandat, le Dr Tax a décrit les réalisations réalisées, parmi lesquelles l’approbation de directives tripartites harmonisées sur la facilitation du commerce et des transports pour une circulation sûre, efficace et rentable des biens et des services pendant la pandémie de COVID-19.

 

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top