Economie

Les vingt premières turbines de Lekela se synchronisent avec le réseau du parc éolien de West Bakr en Égypte

Les vingt premières turbines de Lekela se synchronisent avec le réseau du parc éolien de West Bakr en Égypte

Lekela, la société de production d’énergie renouvelable qui réalise des projets à grande échelle dans toute l’Afrique, a annoncé que les 20 premières turbines du parc éolien de West Bakr ont été synchronisées avec succès avec le parc éolien, fournissant désormais de l’électricité au réseau. Le parc éolien produit maintenant sa première énergie propre pour l’Égypte, ce qui rapproche le projet de 250 MW de son achèvement.

Situé à 30 kilomètres au nord-ouest de Ras Ghareb, West Bakr Wind devrait devenir pleinement opérationnel d’ici fin 2021. La construction du parc éolien a commencé en septembre 2019 et les premières éoliennes ont été installées fin décembre 2020, le projet fait partie du programme Build, Own Operate (BOO) du gouvernement égyptien, un élément clé des objectifs ambitieux du gouvernement de générer 20 % de son électricité à partir de sources renouvelables d’ici 2022. West Bakr Wind produira plus de 1 000 GWh chaque année pendant 20 années et d’éviter plus de 550 000 tonnes d’émissions de dioxyde de carbone par an. À lui seul, West Bakr Wind augmentera la capacité éolienne égyptienne de 18 %.

Le projet aura un impact à long terme au-delà de la simple production d’électricité pendant 20 ans. Comme pour tous les projets de Lekela à travers l’Afrique, le parc éolien de West Bakr a un engagement à long terme envers la communauté locale voisine de Ras Ghareb, l’élaboration de la prochaine étape de ce plan de communauté durable est en cours, en plus de créer des emplois pendant la période de construction, Lekela soutient la communauté locale à travers un certain nombre d’initiatives socio-économiques. Il s’agit notamment de son programme d’autonomisation des femmes, qui se concentre sur le développement des compétences des femmes à Ras Ghareb, y compris un programme d’apprentissage pour les femmes en ingénierie visant spécifiquement à accroître la participation des femmes dans le secteur des énergies renouvelables en Égypte.

  Il s'est jeté du troisième étage à cause des conditions de travail difficiles, le suicide d'un employé provoque un état de colère en Egypte
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top