Economie

La chaleur enflamme les Égyptiens, mais elle ouvre les portes des moyens de subsistance

La chaleur enflamme les Égyptiens, mais elle ouvre les portes des moyens de subsistance

Les malheurs de quelques gens font les bienfaits d’autres, alors que les températures estivales élevées perturbaient la majorité des Égyptiens, y compris les amoureux de cette saison chaude, d’autres l’accueillaient avec beaucoup de plaisir et de bienvenue car ce serait l’une des raisons les plus importantes de la popularité de leur marchandises et produits, le soleil brûlant du petit matin jusqu’en fin de soirée a encouragé de nombreux Égyptiens à fuir les maisons étouffées par la chaleur et l’humidité vers les plages des mers blanche et rouge, ou sur les rives du Nil qui s’étend à travers le pays.

La volonté de se débarrasser de la chaleur a contribué à la reprise du secteur du tourisme domestique (tourisme d’été), qui stagne depuis le déclenchement de la pandémie de Corona, d’une part, et à la popularité des biens et produits des usines, entreprises, magasins de jus, rafraîchissements, crème glacée et autres entreprises d’équipement de réfrigération, et l’Autorité météorologique a révélé que cet été est le plus chaud depuis 5 ans, alors que les températures ont augmenté entre 3 et 4 degrés Celsius, des taux supérieurs à la normale, selon les rapports publiés par l’autorité et l’Organisation météorologique mondiale.

L’autorité a expliqué dans un communiqué, la semaine dernière, avoir obtenu ces chiffres après l’étude climatique issue de la base de données enregistrée depuis les stations de l’Autorité météorologique générale dans les différents gouvernorats de la République, durant la première moitié de l’été, il semble que cette hausse ne soit pas temporaire mais sera permanente, car les estimations des Nations Unies indiquent que la région méditerranéenne connaîtra dans les prochaines décennies une augmentation des températures 20 % supérieure à la moyenne mondiale en raison des changements climatiques attendus.

  La Banque nationale d'Égypte ouvre sa première succursale au Soudan du Sud

Le côté positif de ce mauvais temps est que la chaleur estivale a relancé le taux d’occupation des hôtels, selon le site « Economy Plus », qui s’intéresse aux affaires économiques en Egypte, notant que le taux d’occupation dans certaines zones a atteint le maximum fixé par le gouvernement à la lumière des mesures prises pour faire face aux répercussions de l’épidémie du virus Corona.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top