Economie

Amazon en Egypte…Comment va-t-il changer les règles du shopping en ligne ?

Amazon en Egypte...Comment va-t-il changer les règles du shopping en ligne ?

Son commerce est de la taille de l’économie des pays, et son succès entraînera un développement important sur le marché du commerce électronique, mais son échec constituera un revers économique et une propagande négative qui ne peuvent être facilement corrigés, et il en est venu à dominer et acquérir et non partager, c’est ainsi que certains économistes ont résumé l’émergence récente de la société « Amazon » en Egypte.

Comme c’est le cas pour les visiteurs de haut rang, le Premier ministre égyptien, Mostafa Madbouly, et plusieurs ministres et responsables ont assisté, mardi dernier, à l’ouverture de l’entrepôt d’Amazon dans la ville du « Dixième du Ramadan », le gouvernorat de Sharkia, au nord du Caire.

L’entreprise géante – pionnière du commerce électronique – investit plus d’un milliard de livres en Egypte (environ 63 millions de dollars), fournit plus de 3 000 emplois et possède plus de 15 stations de livraison dans tout le pays, selon un communiqué de la présidence de la Conseil des ministres.

La superficie de l’entrepôt est de 28 000 mètres carrés et est la première du genre en Afrique. Selon les responsables de l’entreprise, ce n’est que le début des efforts de l’entreprise pour étendre ses opérations et son activité commerciale à toutes les parties de la région, l’entreprise, bien qu’indirectement présente en Egypte il y a plus de 4 ans, en acquérant Souq.com, la plus grande plateforme de commerce électronique du Moyen-Orient, pour 650 millions de dollars en mars 2017, est désormais présente directement après son annonce sur le site internet de l’entreprise ».

  Le grand objectif du «Dialogue avec les dirigeants européens en Afrique australe»

Le marché égyptien se classe au premier rang en termes d’investissements d’Amazon sur le continent africain, et la société vise à offrir une expérience d’achat et de livraison en ligne plus rapide, et cela facilitera la fourniture de plus de produits à un plus grand segment de clients en Égypte, selon Ronaldo. Mouchawar, vice-président de la société pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top