Economie

ECA, ICC lance le centre de l’entrepreneuriat en Afrique

ECA, ICC lance le centre de l'entrepreneuriat en Afrique

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et la Chambre de commerce internationale (CCI) ont lancé conjointement des Centres d’entrepreneuriat en Afrique, sous le thème « Créer des moyens de subsistance pour l’inclusion ».

Avec des emplacements stratégiques à travers l’Afrique, les centres d’entrepreneuriat ECA – ICC travailleront avec diverses parties prenantes, notamment des entreprises, des chambres de commerce, des institutions universitaires, des agences intergouvernementales et gouvernementales, pour connecter les entrepreneurs locaux aux marchés mondiaux et améliorer les conditions réglementaires permettant aux PME de prospérer, les centres d’entrepreneuriat développeront les compétences des jeunes confrontés à des perspectives d’emploi incertaines pour encadrer des start-ups et des entrepreneurs locaux. Les centres devraient former la prochaine génération de chefs d’entreprise africains.

Oliver Chinganya, directeur du Centre africain de statistique à la CEA a déclaré : « Le lancement des Centres d’entrepreneuriat arrive au bon moment alors que l’Afrique essaie de mieux se reconstruire des effets de Covid-19. Nous pensons que ces Centres, basés dans différentes régions du continent, et avec des solutions sur mesure, peuvent mobiliser la prochaine génération d’entrepreneurs en Afrique, Chinganya a en outre déclaré que les centres fourniraient aux micro, petites et moyennes entreprises (MPME) les outils et les voies pour développer leurs activités et jouer un rôle efficace dans la chaîne d’approvisionnement des biens et services. Ils fourniront également des voies pour accélérer l’autonomisation des femmes et des jeunes, une action nécessaire pour accélérer la croissance et la reprise de l’Afrique après la pandémie.

Les données de la CEA montrent que les MPME, souvent détenues par des femmes et des jeunes, représentent environ 98 pour cent de toutes les entreprises et 60 pour cent des emplois du secteur privé dans les pays africains. Ils sont un élément fondamental du tissu économique des économies africaines. Les PME les plus jeunes et les plus petites contribuent à 22 pour cent de la création nette d’emplois sur le continent.

  Le PNUD lance l'initiative « Tombouctou » à Davos pour révolutionner l'écosystème des startups en Afrique

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top