Economie

L’entrepreneur ghanéen Roberta Annan lance un fonds d’impact de 100 millions d’euros pour investir dans les industries créatives d’Afrique

L'entrepreneur ghanéen Roberta Annan lance un fonds d'impact de 100 millions d'euros pour investir dans les industries créatives d'Afrique

La femme d’affaires et entrepreneure ghanéenne Roberta Annan a lancé un fonds de 100 millions d’euros pour canaliser les investissements dans les petites et moyennes entreprises africaines de création et de mode en Afrique. Le Fonds d’impact pour les créateurs africains (IFFAC) attribuera des subventions allant jusqu’à 50 000 € à des projets sélectionnés pour accélérer le développement du secteur créatif du continent.

Le fonds a été lancé lors de la Fashion Week de Paris et a réuni des experts de l’industrie de la mode, Annan, qui a également fondé l’African Fashion Foundation, a déclaré qu’en plus des subventions, l’IFFAC mettra un montant supplémentaire de 250 000 à 2 millions d’euros de capital-risque à la disposition des entrepreneurs africains qui terminent son programme de renforcement des compétences. « J’ai rencontré tellement de talents incroyables sur tout le continent, une telle originalité et innovation », a déclaré Annan. « Mais j’ai également remarqué un manque de compétences en gestion, d’infrastructure et de capital de démarrage nécessaires pour faire évoluer ces entreprises créatives. C’est la motivation derrière l’IFFAC », a-t-elle déclaré.

Anohu a déclaré que l’Africa Investment Forum était en pourparlers avec l’IFFAC alors qu’il organise des projets qui figureront lors de ses prochaines journées de marché de l’AIF 2021 qui se tiendront à Abidjan, en Côte d’Ivoire, du 1er au 3 décembre, « J’applaudis l’IFFAC pour ses plans visant à apporter un déploiement de capital à un stade précoce, ainsi qu’un programme structuré de formation et de mentorat pour les artistes et les entrepreneurs comme le designer nigérian Kenneth Ize », a déclaré Anohu. « Pour tous les investisseurs présents dans cette salle, qui croient, comme moi, au potentiel de commercialisation des exportations du génie créatif de l’Afrique, je vous invite à contacter l’Africa Investment Forum».

  Le Comité de la société civile de la BAD annonce les nouveaux représentants du comité

L’industrie créative de l’Afrique est une partie de plus en plus importante du mix d’investissement pour l’avenir de l’économie africaine ; Les journées du marché 2021 du Forum présenteront des accords du secteur créatif et culturel de tout le continent, y compris dans le cinéma et la télévision, ainsi que des projets dirigés par des femmes, entre autres secteurs.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top