Economie

Des hommes d’affaires africains cherchent des partenaires en Turquie

Des hommes d'affaires africains cherchent des partenaires en Turquie

Les hommes d’affaires africains qui ont participé au troisième Forum des affaires Turquie-Afrique à Istanbul ont exprimé leurs aspirations à trouver de nouveaux partenaires en Turquie et à établir une coopération qui contribue au renforcement des relations commerciales entre les deux parties, environ 3 000 hommes d’affaires de 45 pays et organisations régionales ont participé au forum, qui a été organisé en coopération entre le ministère turc du Commerce et l’Union africaine, il a organisé de nombreux séminaires dans le cadre du forum, ainsi que des rencontres entre des entreprises opérant dans divers domaines et secteurs tels que le tourisme, l’énergie et l’alimentation, pour discuter des moyens de coopération et d’établissement d’échanges entre elles.

Dans des déclarations séparées, des hommes d’affaires africains ont parlé de leur désir de coopérer avec des entreprises turques et des opportunités que l’Afrique offre aux investisseurs turcs, Paul Koye, chef de la Chambre d’industrie, d’agriculture et de commerce de Tanzanie, a déclaré que les produits turcs se distinguent par la qualité et les normes européennes à un prix inférieur, ce qui est un avantage important pour eux, il a ajouté que le volume des échanges entre la Turquie et la Tanzanie augmente de jour en jour et qu’ils ont discuté lors des réunions avec leurs homologues turcs des moyens d’améliorer les relations économiques entre les deux pays.

Il a poursuivi : « Les investisseurs turcs peuvent investir et commercer dans les secteurs de l’alimentation, des produits technologiques et des fournitures du secteur de la santé. De plus, la Tanzanie est un pays très approprié pour investir dans les secteurs du tourisme et de la construction, l’homme d’affaires éthiopien Fiesa Ararsa a déclaré vouloir coopérer avec des entreprises turques dans le domaine de l’éducation numérique, qui s’est propagé avec le déclenchement de l’épidémie de Covid-19.

  Projet solaire de Golomoti au Malawi finalisé avec succès par Bolloré Logistics

Il a expliqué qu’il est propriétaire de l’Université privée Harambe en Éthiopie, qui travaille au développement dans le domaine du numérique et de l’enseignement à distance, et qu’à travers le forum, il souhaite nouer des partenariats avec des hommes d’affaires turcs ayant une expérience dans le domaine de l’éducation.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top