Economie

Le CIMMYT dirigera le projet d’amélioration variétale et de livraison de semences du CGIAR en Afrique

Le CIMMYT dirigera le projet d'amélioration variétale et de livraison de semences du CGIAR en Afrique

Dans le cadre de la réforme One CGIAR, le Groupe scientifique mondial sur l’innovation génétique mettra en œuvre un projet de sélection des cultures et de systèmes semenciers pour les cultures clés, notamment l’arachide, le sorgho et le mil, dans les pays d’Afrique de l’Ouest et de l’Est, le Centre International d’Amélioration du Maïs et du Blé (CIMMYT), acteur des partenariats innovants, de la sélection et des sciences agronomiques pour des systèmes agroalimentaires durables, portera le projet.

Le projet d’amélioration variétale accélérée et de livraison de semences de légumineuses et de céréales en Afrique (AVISA) vise à améliorer la santé et les moyens de subsistance de millions de personnes en augmentant la productivité, la rentabilité, la résilience et la qualité marchande des céréales, des légumineuses et des céréales nutritives, le projet se concentre sur le renforcement des réseaux pour moderniser la sélection des cultures par le CGIAR et les partenaires du programme national, et les partenariats public-privé pour renforcer les systèmes semenciers. Le projet travaille actuellement au Burkina Faso, en Éthiopie, au Ghana, au Mali, au Nigéria, en Ouganda et en Tanzanie.

« Le sorgho, l’arachide et le millet sont des aliments de base essentiels pour des millions d’agriculteurs et de consommateurs et sont cruciaux pour les systèmes agricoles résilients au changement climatique », a expliqué le directeur général adjoint du CIMMYT et responsable des ressources génétiques, Kevin Pixley. « La supervision de ce projet par le groupe scientifique d’innovation génétique du CGIAR assurera un soutien continu à l’amélioration de ces cultures en partenariat avec les systèmes nationaux de recherche et de vulgarisation agricoles (NARES) qui travaillent avec et pour les agriculteurs », a-t-il déclaré, « Le CIMMYT est ravi de mener ce projet au nom du Genetic Innovations Science Group et du CGIAR », confirme le directeur général du CIMMYT, Bram Govaerts.

  L'Organisation mondiale de la santé met en garde contre une pénurie de vaccins contre Corona en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top