Economie

La BAD émet une obligation à thème « Nourrir l’Afrique » de 100 millions de dollars sur 7 ans

La BAD émet une obligation à thème « Nourrir l'Afrique » de 100 millions de dollars sur 7 ans

La Banque africaine de développement (BAD) a émis une obligation thématique « Nourrir l’Afrique » de 100 millions de dollars d’une durée de 7 ans, échéant en septembre 2029. La nouvelle émission a été organisée par Citigroup Global Markets et vendue dans le cadre d’un placement privé à un seul investisseur japonais, Norinchukin Bank, un fervent partisan des industries de l’agriculture, de la pêche et de la foresterie.

A travers cet investissement dans l’obligation thématique « Nourrir l’Afrique » de la Banque africaine de développement, l’investisseur vise à soutenir les initiatives de la Banque et à contribuer à l’augmentation de la production alimentaire en Afrique, depuis 2015, la Banque africaine de développement a émis un certain nombre d’obligations thématiques liées à ses cinq priorités opérationnelles stratégiques connues sous le nom de « High 5 » et destinées à financer des projets relevant de chacun des domaines du High 5. L’obligation  » Nourrir l’Afrique  » est destinée à soutenir le  » Nourrir l’Afrique  » High 5 et la Banque fera de son mieux pour affecter un montant égal au produit net de l’émission des obligations aux projets de prêt qui visent à faire progresser la priorité stratégique « Nourrir l’Afrique », sous réserve et conformément aux normes de prêt de la Banque.

Dans le cadre de sa stratégie Nourrir l’Afrique, la Banque s’emploie à contribuer à réduire la pauvreté ; mettre fin à la faim et à la malnutrition ; faire de l’Afrique un exportateur net de produits alimentaires ; et faire passer l’Afrique au sommet des chaînes de valeur axées sur l’exportation où elle dispose d’un avantage comparatif. L’objectif global de Feed Africa est de faire de l’Afrique un exportateur net de produits alimentaires d’ici 2025.

  Le Kenya appelle l'ONU à reconsidérer sa coopération avec l'Afrique en matière de maintien de la paix

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top