Economie

Pour lutter contre la pauvreté, l’Afrique a besoin de politiques de protection sociale et de développement centrées sur l’être humain

Pour lutter contre la pauvreté, l'Afrique a besoin de politiques de protection sociale et de développement centrées sur l'être humain

Le Président du Groupe de la BAD, le Dr Akinwumi Adesina, a lancé un appel aux dirigeants du Nigéria et de toute l’Afrique pour que la pauvreté appartienne au passé, en présentant un argument convaincant en faveur de politiques de protection sociale et de développement centrées sur les personnes, « Compte tenu des niveaux élevés de pauvreté en Afrique et au Nigéria, nous avons besoin de politiques de protection sociale qui élargissent considérablement les opportunités pour tous, réduisent les inégalités et améliorent la qualité de vie des gens », a déclaré Adesina en recevant le prestigieux prix Awolowo Leadership lors d’une cérémonie joyeuse à Lagos.

Les présidents africains actuels et anciens figuraient parmi les centaines d’invités assistant à la cérémonie de remise des prix au cours de laquelle Adesina a prononcé la conférence annuelle de la Fondation Oulu sur « créer un nouveau Nigéria: des politiques de protection sociale et de développement centrées sur les personnes », parmi les présidents en visite figuraient le président de l’Union des Comores, Ghazali Othmani; la présidente de la République-Unie de Tanzanie, Samia soloh Hassan; et la présidente de la République fédérale démocratique d’Éthiopie, Sahle Warraq Zewde. La Première ministre togolaise Victoire thomiga Dogbe était représentée par le président de son pays, Faure Gnassingbe, les dirigeants de tout le Nigéria comprenaient le vice-président Kashim Shettima qui représentait le président Bola Tinubu, les anciens présidents Goodluck Ebele Jonathan, Olusegun Obasanjo et Yakubu Gowon, et l’ancien président du Ghana John Dramani Mahama. Étaient également présents 19 gouverneurs d’État et pères royaux, dont le Prince de Bichi Alhaji Nasir Ado Bayero, Obi Onitsha Igwe nemeka Alfred Achebe, Oni Ife Oba Ade Aye Enitan ogunusi, Olu Wari ogyami atwats III, Igwe Orlo D. Patrick acholono. Le séminaire était animé par le Dr Victor Oladokun, conseiller principal en communication et relations avec les parties prenantes auprès du président de la Banque africaine de développement.

  NCBA et KAM s'associent pour soutenir les PME manufacturières locales au Kenya

Dans sa conférence, Adesina a identifié cinq domaines importants sur lesquels les dirigeants nigérians et africains doivent se concentrer pour transformer leurs économies et la vie de leurs populations, à savoir la transformation de l’économie rurale et la sécurité alimentaire, la sécurité sanitaire pour tous, l’éducation pour tous, des logements abordables pour tous, la responsabilité du gouvernement et la décentralisation fiscale pour un véritable fédéralisme.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top