Economie

Après avoir été retiré de la liste du terrorisme, le Soudan est-il prêt à sauver son économie en difficulté?

Après avoir été retiré de la liste du terrorisme, le Soudan est-il prêt à sauver son économie en difficulté?

Malgré les efforts déployés à Khartoum pendant de nombreuses années pour retirer le nom du Soudan de la liste des pays parrainant le terrorisme, le gouvernement de transition s’est retrouvé face à d’énormes défis qui ont empêché de profiter de cette étape et de sauver le pays de la détérioration économique croissante jour après jour.

Et il ne semble pas que le gouvernement de transition au Soudan ait des plans pour faire face à la situation après la phase d’ouverture qui attend le pays, malgré son ouverture précoce de discussions avec les pays du monde et l’Amérique pour sortir de la liste noire.

Un haut responsable du gouvernement a attribué le manque de plans pour faire face aux situations suivantes pour sortir de la liste du terrorisme et s’ouvrir au monde à l’ère récente du gouvernement de transition, qui, selon lui, avait hérité de situations extrêmement complexes à tous égards, en particulier économiques.

Un responsable du secteur pétrolier – qui est l’un des domaines sur lesquels s’appuie le gouvernement – a déclaré que le ministre de l’Énergie et des Mines travaillait actuellement à la formation d’un conseil consultatif pour les compétences dans le secteur pétrolier à l’intérieur et à l’extérieur du Soudan, dans le but de stimuler les investissements et de créer les conditions appropriées pour que les investissements étrangers entrent sur le terrain.

Selon le responsable, la création de ce conseil a pour but de fournir des conseils sur la gestion et la restructuration du secteur, en plus de développer des stratégies de commercialisation des blocs pétroliers, d’établir des plans pour développer les champs et augmenter la production, en plus d’introduire et d’utiliser des moyens technologiques modernes et d’élaborer des plans pour développer les approvisionnements et la distribution de carburant.

  Washington met 5 Africains sur la liste des leaders terroristes internationaux
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top