Economie

La CEA lance un mécanisme pour gérer la dette et fournir des liquidités aux pays du continent

La CEA lance un mécanisme pour gérer la dette et fournir des liquidités aux pays du continent

La Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique a lancé un mécanisme pour gérer la dette et faciliter l’accès à la liquidité en réduisant les coûts d’emprunt du gouvernement en augmentant la demande de leurs obligations souveraines, dans le but d’aider les pays africains à obtenir des facilités qui fournissent des liquidités à court terme et stimulent croissance à long terme.

La Commission économique pour l’Afrique a déclaré dans une déclaration en marge de la 53e session de la Conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique, qui a conclu ses travaux aujourd’hui à Addis-Abeba par vidéoconférence, que cet objectif est atteint en permettant aux titulaires d’obligations souveraines existantes pour déposer ces outils en garantie pour l’obtention de prêts, à faible taux d’intérêt, elle est en partie financée par une nouvelle émission de DTS. La ressource mobilisée par le biais de ces accords de mise en pension est ensuite utilisée pour financer des investissements en emprunt sur les marchés émergents.

Les décideurs africains devraient s’efforcer d’augmenter les prêts obtenus auprès des banques multilatérales de développement, afin de pouvoir répondre de manière adéquate aux répercussions de la pandémie de Covid-19.

Il est à noter que les pays africains se sont tournés vers les emprunts auprès du secteur privé afin de pouvoir répondre aux besoins croissants de financement du développement, qui ont porté le taux d’endettement privé à environ 40% de la dette totale africaine, en plus du les intérêts encourus par les pays africains du fait de dettes privées. On s’attend à ce que les pays en soient capables Grâce à ce mécanisme, l’Union africaine a économisé 11 milliards de dollars en intérêts sur la dette sur une période de cinq ans.

  La banque nigériane Polaris soutient la croissance de ses bénéfices au cours de l'exercice 2020

Ce mécanisme permet à la communauté internationale d’aider les décideurs africains à se lancer et à revenir pour atteindre une croissance durable à travers des instruments de financement tels que des obligations pour progresser vers la réalisation des objectifs de développement durable.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top