Economie

Le gouvernement égyptien et les entreprises technologiques danoises explorent des moyens de coopération numérique

Le gouvernement égyptien et les entreprises technologiques danoises explorent des moyens de coopération numérique

Le ministre égyptien des communications et des technologies de l’information, Amr Talaat, a rencontré un groupe d’entreprises danoises de technologie numérique, par vidéoconférence. Ils ont discuté des domaines de coopération, de l’établissement de partenariats entre les deux pays dans le domaine des technologies numériques et de la croissance du marché informatique en Égypte et au Danemark.

La réunion était organisée par le Trade Council, qui fait partie du ministère des Affaires étrangères du Danemark, en présence de l’ambassadeur du Danemark en Egypte Svend Olling et du PDG de l’Agence de développement de l’industrie des technologies de l’information (ITIDA), Amr Mahfouz, au cours de la réunion, le ministre des TIC a présenté les piliers et les phases de mise en œuvre de la stratégie Digital Egypt. Il a déclaré que le nombre de services gouvernementaux numériques atteindra 200 d’ici la fin de cette année, l’ensemble du processus de numérisation devant être achevé d’ici 2022. Il a appelé les entreprises danoises à partager leurs expériences et à coopérer avec l’Égypte dans la transformation numérique.

Talaat a présenté les efforts de renforcement des capacités égyptiennes, soulignant les opportunités de coopération qui peuvent être obtenues avec les institutions universitaires danoises dans les spécialisations numériques. Il a évoqué la création de l’Université égyptienne d’informatique (EUI) et les disciplines technologiques qu’elle offrira aux étudiants.

Le Ministre des TIC a souligné la volonté de l’Égypte de bâtir une industrie solide axée sur les données, dans laquelle les technologies modernes peuvent être indigénisées. Il a évoqué les efforts déployés dans ce domaine en fournissant une formation technique spécialisée pour renforcer les capacités des gens en technologie, dans des domaines tels que l’intelligence artificielle (IA), la science des données et l’Internet des objets. Cela s’ajoute à la promulgation de la loi sur la protection des données personnelles pour soutenir l’industrie des données en Égypte, qui est soutenue par une infrastructure solide et les câbles à fibres optiques traversant le sol et les eaux égyptiennes.

  La fausse histoire et les héroïsmes imaginaires sont la recette des généraux pour hypnotiser les Algériens
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top