Economie

L’UE alloue 54,5 millions d’euros à la région des Grands Lacs en Afrique

L'UE alloue 54,5 millions d'euros à la région des Grands Lacs en Afrique

L’UE a annoncé un nouveau financement de 54,5 millions d’euros au titre de l’aide humanitaire consacrée aux personnes les plus vulnérables touchées par des catastrophes d’origine humaine ou naturelle, des épidémies et des déplacements dans la région des Grands Lacs en Afrique, l’aide répondra aux besoins des plus vulnérables de la République démocratique du Congo (RDC), de la République du Congo et du Burundi, et soutiendra les réfugiés burundais en RDC, au Rwanda et en Tanzanie.

Janez Lenarčič, commissaire européen chargé de la gestion des crises, a déclaré: «De nombreuses personnes dans la région des Grands Lacs sont confrontées à des conflits et à la violence, à des catastrophes naturelles, ainsi qu’à des épidémies récurrentes telles que le choléra, la rougeole et le virus Ebola, une menace qui la région. Le COVID-19 et ses implications sanitaires et socio-économiques aggravent encore la situation humanitaire. L’ampleur de la crise humanitaire, en particulier en République démocratique du Congo, est très préoccupante. L’aide de l’UE sera utilisée pour fournir une aide alimentaire, sanitaire et de protection, améliorer la préparation aux situations d’urgence et aux catastrophes et améliorer l’accès à l’éducation pour les personnes déplacées».

Sur les 54,5 millions d’euros, plus de 80% des fonds iront à la réponse humanitaire en RDC – 44 millions d’euros, dont 4,5 millions d’euros pour l’éducation en situation d’urgence et 1,5 million d’euros pour la préparation aux catastrophes. 1,5 million d’euros sont affectés à la préparation aux catastrophes en République du Congo. 9 millions d’euros sont alloués au Burundi et à la réponse régionale aux réfugiés burundais, dont 1 million d’euros chacun pour la préparation aux catastrophes et l’éducation dans les situations d’urgence.

  La startup kenyane BNPL Lipa Later obtient un financement de 12 millions de dollars pour se développer en Afrique

 

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top