Economie

Le gouvernement rwandais s’associe à Medici Land Governance pour numériser les transactions foncières

Le gouvernement rwandais s'associe à Medici Land Governance pour numériser les transactions foncières

Medici Land Governance (MLG), en partenariat avec le gouvernement du Rwanda à travers l’Autorité rwandaise de gestion et d’utilisation des terres (RLMUA) et l’Autorité rwandaise de la société de l’information (RISA), met en œuvre un projet pilote dans le district de Gasabo, province de Kigali, pour effectuer des transferts de terres par vente volontaire dématérialisée et plus sécurisée.

De plus, ces citoyens n’auraient besoin de se rendre au bureau du notaire qu’une seule fois. MLG a construit un système de transaction foncière, Ubutaka, qui sera intégré dans les services rwandais essentiels pour une efficacité accrue. Le projet permettra aux citoyens et au gouvernement de gagner du temps, tout en améliorant la sécurité grâce à l’utilisation de l’infrastructure à clé publique (PKI) et de la technologie blockchain.

«MLG est fier de travailler avec le Rwanda, un leader mondialement reconnu dans le domaine de l’enregistrement foncier et de la technologie», déclare Ali El Husseini, PhD, PDG de Medici Land Governance. «Notre collaboration continuera à aider à faciliter leur trajectoire qui met l’accent sur les valeurs et les objectifs de l’adoption de technologies innovantes et de la bonne gouvernance. Nous sommes impatients d’atteindre un point où les citoyens rwandais pourront effectuer tous les types de transferts de terres de manière sécurisée et sans papier, sans perdre de temps ni de travail pendant leur journée.

Le Rwanda a établi la norme d’or pour la gouvernance foncière en Afrique et au-delà. Le projet pilote s’appuie sur les travaux fondamentaux du Gouvernement rwandais, notamment le Programme de régularisation foncière (LTRP), le Système d’information sur l’administration foncière (LAIS) et Irembo.

  [RDC] Projet du barrage du Grand Inga: potentiel économique important

Dans le cadre du projet pilote, les propriétaires fonciers du district de Gasabo lanceront un transfert foncier par vente volontaire sur la plate-forme Irembo, les données saisies dans Irembo sont ensuite transmises à Ubutaka, que les notaires du district de Gasabo utiliseront pour vérifier l’identité du vendeur et de l’acheteur. Les notaires compareront les photos des acheteurs et des vendeurs avec la base de données de l’Agence nationale d’identification et collecteront les signatures, les empreintes digitales et les photos des acheteurs et des vendeurs pour vérifier l’identité et empêcher la double vente de terrains. Ces informations seront cryptées pour protéger la vie privée des citoyens rwandais.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top