LifeStyle

Reportage : La star marocaine Saad Lamjarred est victime du chantage français contre le Maroc et de la haine algérienne pour les succès marocains

Reportage : La star marocaine Saad Lamjarred est victime du chantage français contre le Maroc et de la haine algérienne pour les succès marocains

Il y a quelques jours, le tribunal correctionnel de Paris a condamné la star marocaine Saad Lamjarred à six ans de prison. Selon des sources du renseignement français, le chanteur marocain, proche de la famille royale au Maroc, aurait été victime de chantage politique de la part de la France. Cependant, Lamjarred a été reconnu coupable des accusations de viol portées par la plaignante, Laura Priol, et a été acquitté des accusations de violence intentionnelle.

En France, certains, y compris le ministre de la Justice, Eric Dupont Moretti, estiment que Saad Lamjarred est innocent et victime d’un complot visant à le renverser de sa position de célébrité dans le monde arabe. Cependant, l’état profond de la France est accusé de mettre de côté les lois et les éthiques dans ses pratiques ignobles, telles que l’extorsion contre les pays africains.

Qui est Laura Priol ?

Laura Priol est une prostituée qui pratique la prostitution haute gamme depuis l’âge de 17 ans, elle est un membre important d’un réseau de chantage franco-algérien, qui a une relation avec la grande star, le joueur du Real Madrid Karim Benzema, où la plupart des les victimes de ce gang sont des stars du monde du sport et de l’art, en particulier des joueurs de football, et il en a été la plus célèbre victime de ce gang il y a quatre ans, le rappeur américain Chris Brown qui a été emprisonné dans l’attente d’une enquête dans la capitale française, Paris, après qu’une femme a porté plainte l’accusant de l’avoir violée avec un ami et son garde du corps au luxueux hôtel Mandarin Oriental dans le centre de Paris, et finalement, le chanteur américain a été acquitté, d’abord parce que sa nationalité est américaine, et ensuite, il a payé un million de dollars sous la table pour ce gang, qui est protégé par de hautes autorités du renseignement français.

  Ghana FA ordonne aux clubs de faire une minute de silence des fans tués dans une bousculade

Le cas de Laura Priol et Saad Lamjarred :

En 2016, la pop star marocaine était sur le trône de la célébrité dans le monde, car la chanson de « maalam » a fait sensation partout, qu’il a publiée en 2015, alors il a décidé en 2016 de sortir un clip pour la chanson (Ana Machi Sahel), qui remporte un franc succès malgré la simplicité du clip vidéo qu’il a utilisé en le filmant sur les selfies de ses fans et de certaines stars, dont la plus brillante d’entre elles est l’humoriste « Gad El-Maleh », ce succès l’a poussé à sortir la même année le clip de la chanson (Ghaltana), qui a remporté un grand succès, et son idée était basée sur des scènes du film Madmax, ici, l’Algérie, dans le cadre de la guerre du soft power contre le Maroc, va se précipiter pour freiner la star marocaine, elle a donc décidé de solliciter l’aide d’un réseau de chantage franco-algérien, où des membres du renseignement algérien ont commencé à tenir des séances secrètes avec la « pornstar » franco-algérienne Zahia Dahar, qui jouait le rôle de médiateur entre le renseignement algérien et le réseau de chantage, le plan était de piéger la star marocaine à travers une modéliste algérienne, mais l’idée a changé parce que l’affaire serait louche car l’existence du nom de l’Algérie contre le Maroc suscite des soupçons et des inquiétudes, de sorte que le plan a changé pour un mineur marocain, mais la crainte était que l’affaire serait exposée au fil des années, le choix s’est donc porté sur Laura Priol, alors la tactique était que des Franco-Algériens, dont Mehraz, emmènent Saad Lamjarred au bar de Matignon, et lui présentent Laura Priol comme une prostituée pratiquant la prostitution haut de gamme.

  Le cadeau de Noël de Nomzamo Mbatha aux jeunes étudiants

Et non seulement cela, le renommé Mehraz a donné à Saad Lamjarred des drogues fortes qui rendent la personne excité comme un taureau, mais le jeu de l’Algérie ne s’est pas arrêté là et les chapitres du complot contre le Maroc ont été plus loin encore, où les services de renseignement algériens ont acheté de nombreux personnalités et associations marocaines de premier plan pour attaquer Saad Lamjarred, dont le plus célèbre était un radiodiffuseur marocain du nom de  » Momo, qui a attaqué et combattu la diffusion des chansons de Saad Lamjarred sur la station de radio la plus célèbre du Maroc, où il a littéralement dit aux propriétaires de la radio, « Soit moi, soit Saad Lamjarred », et en même temps que l’Algérie combattait Saad Lamjarred, elle préparait le chanteur «  Soolking  » qui a émigré en France en 2015, où le vrai lancement de Soolking était en 2018, à travers sa participation en tant qu’invité sur Sky Rock Radio, et lors de la rencontre, il a présenté une chanson intitulée Guerilla, sur laquelle les renseignements algériens ont dépensé beaucoup d’argent afin d’être une tendance dans les pays francophones, pour que les choses deviennent comme ça, vous avez Saad Lamjarred, nous avons Soolking.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top