Politique

Algérie : Karim Tabou poursuivi par des fausses accusations préfabriquées par les généraux

Algérie : Karim Tabou poursuivi par des fausses accusations préfabriquées par les généraux

La chambre d’accusation en Algérie a programmé une audience pour la demande de levée de contrôle judiciaire présentée par la commission de défense de Karim Tabbou et Slimane Hamitouche le 9 mai prochain.

Cette demande intervient après leur présentation devant le juge d’instruction près le tribunal de Bir Mourad Rais à Alger, le 29 avril suite à une plainte déposée contre eux par Bouzid Lazhari, ancien président du Conseil national des droits de l’homme.

Pour rappel, Karim Tabbou et Slimane Hamitouche ont été mis sous contrôle judiciaire et soumis à plusieurs conditions, dont l’obligation de se présenter au poste de police chaque semaine, l’interdiction de participer à des manifestations non autorisées et le transfert des passeports par le juge d’instruction.

Karim Tabbou et Silmane Hamitouche font face à plusieurs charges tel que « l’incitation à un rassemblement non armé », « rassemblement non armé », « diffamation, injure et insulte » « offense d’un fonctionnaire d’État en mission », « violation du caractère sacré des morts dans les cimetières », « publication de photos sans autorisation » et « atteinte à l’unité nationale ».

  Terreur men Algérie en raison de l’élévation rapide du nombre de cas de coronavirus dans le pays
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top