Politique

L’Algérie et la France, des accusations dans la presse et des accords sous la table

L'Algérie et la France, des accusations dans la presse et des accords sous la table

Malgré la pièce théâtrale des problèmes entre la France et l’Algérie concernant la période coloniale française en Algérie et les informations dans la presse algérienne selon lesquelles le régime algérien va se venger de la France, alors qu’en réalité ce sont les entreprises françaises qui profitent des privilèges majeurs en Algérie et même au détriment des entreprises algériennes …

 

L’entreprise française, Renault, pour la fabrication et la commercialisation de voitures, a remporté un contrat d’une valeur de 32 millions d’euros (environ 515 milliards de centimes) pour importer des voitures au profit de la police algérienne, et la Direction générale de la sécurité nationale a publié une annonce concernant l’octroi temporaire d’un marché pour équiper ses services d’un grand nombre de voitures dans laquelle aucune indication de leur marque n’a été mentionnée.

Il est à noter que la société «Renault» a remporté l’appel d’offres après que son dossier n’ait été qualifié que techniquement, et que les services de la direction générale de la sécurité nationale avaient auparavant traité avec des concessionnaires allemands, japonais ou italiens en matière d’équipements de leurs services en voitures. En effet, les hangars de la police algérienne étant constitués de marques « Toyota » « Volkswagen », Mercedes et Iveco.

  Un grand scandale après une tentative de fraude aux élections africaines par l'Algérie et la complicité de l'Afrique du Sud
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top