Politique

Le Conseil de sécurité se félicite des élections somaliennes qui se tiendront dans les deux mois

Le Conseil de sécurité se félicite des élections somaliennes qui se tiendront dans les deux mois

Le Conseil de sécurité de l’ONU a salué l’accord des dirigeants somaliens jeudi pour mettre en œuvre le modèle électoral du 17 septembre et organiser des élections « pacifiques, transparentes, inclusives et crédibles » dans un délai de deux mois, cela est venu dans une déclaration publiée à l’unanimité par le Conseil (15 pays), vendredi, dont une copie a été envoyée à l’Anatolie.

Le 17 septembre, le gouvernement fédéral somalien et les chefs des régions fédérales sont parvenus, lors d’une conférence consultative à Mogadiscio, à un accord pour la tenue d’élections «indirectes» (par l’intermédiaire de représentants des tribus et non par vote direct), la déclaration du Conseil de sécurité a félicité « les dirigeants somaliens qui ont mis la stabilité, la sécurité, le développement et les intérêts de la population de la Somalie au premier plan ».

La déclaration du Conseil a également salué «l’engagement de mener des élections pacifiques, transparentes, inclusives et crédibles qui respectent le quota minimum convenu pour les femmes au Parlement, qui est de 30%», le Conseil de sécurité a exhorté «les dirigeants somaliens à maintenir cette dynamique positive afin que les élections aient lieu dans les 60 jours comme convenu».

Le communiqué a appelé « toutes les parties à continuer de s’engager ouvertement et de manière constructive afin que tout problème pendant la phase de mise en œuvre puisse être résolu rapidement et qu’un mécanisme de règlement pacifique des différends puisse être établi », les membres du Conseil ont salué l’appui fourni par la Mission des Nations Unies en Somalie et la Mission de l’Union africaine en Somalie.

  Le Conseil de sécurité prolonge la mission de maintien de la paix de l'ONU au Mali

Les participants à la conférence des dirigeants somaliens jeudi à Mogadiscio, jeudi, ont mis fin aux différends et aux élections présidentielles et législatives en Somalie, dans les deux mois, une déclaration finale de la conférence tenue dans la capitale, Mogadiscio, a déclaré que « toutes les questions controversées qui ont entravé la tenue d’élections dans le pays avaient été réglées, et (ils ont accepté de) les tenir dans les deux mois de la journée ».

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top