Economie

Les actionnaires du groupe KCB approuvent les projets d’acquisitions au Rwanda et en Tanzanie

Les actionnaires du groupe KCB approuvent les projets d'acquisitions au Rwanda et en Tanzanie

Les actionnaires du Groupe KCB ont approuvé la proposition d’acquérir jusqu’à 100% des actions ordinaires émises de la Banque Populaire Du Rwanda (BPR) et une participation de 100% dans African Banking Corporation Tanzania Limited (BancABC).

Les deux acquisitions au Rwanda et en Tanzanie font partie de la stratégie actuelle de KCB Group pour atteindre une pertinence régionale et augmenteront l’empreinte de la marque tout en renforçant les capacités existantes du marché, les transactions font suite à l’offre faite par KCB Group à la fin de l’année dernière et après avoir reçu l’approbation des actionnaires, elles sont soumises à l’approbation réglementaire finale.

«Ces acquisitions renforceront la position de leader du Groupe et nous donneront un avantage plus fort pour jouer un rôle plus important dans la conduite du programme d’inclusion financière dans la région de l’Afrique de l’Est tout en construisant une organisation solide, financièrement viable et rentable pour les actionnaires», a déclaré le président du groupe KCB. M. Andrew W. Kairu, lors de la 50e Assemblée générale annuelle tenue plus tôt dans la journée par voie électronique, les actionnaires ont également approuvé un premier et dernier dividende de 1,00 KSh par action. Le dividende d’une valeur de 3,2 milliards de KSh sera versé au plus tard le 26 juin 2021, net de précompte mobilier, aux actionnaires inscrits au registre des membres à la fermeture des bureaux le 26 avril 2021.

«La pandémie a mis à l’épreuve notre résilience, mais le Groupe a maintenu la dynamique de croissance de son bilan qu’il a bâtie pendant plus d’une décennie. Cette croissance a été enregistrée dans toutes les activités et s’est traduite par toutes les filiales avec un bénéfice pour l’année », a déclaré Joshua Oigara, PDG du groupe KCB et MD, «Alors que l’économie continue de rouvrir, nous renforçons notre bilan pour nous donner la possibilité de soutenir nos clients et nos parties prenantes tout au long de la crise tout en réservant l’activité pour la croissance post-pandémique», a déclaré M. Oigara.

  Croissance rapide et sophistiqué des marchés en Afrique
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top