Politique

Gaz Schiste: la France va-t-elle expulser les habitants des wilayas algériennes de Béchar et Tindouf ?

Gaz Schiste: la France va-t-elle expulser les habitants des wilayas algériennes de Béchar et Tindouf ?

Tout le monde sait que le président français Emmanuel Macron aime les agents et les traîtres algériens, en effet, il y a quelque temps, Macron a décerné à 26 agents algériens des médailles de haut niveau pour leur coopération lors de la colonisation de l’Algérie par la France et pour avoir aidé les colonialistes dans leur guerre contre le peuple algérien et de détruire le pays et violer les femmes algériennes pendant un siècle et demi…

En effet, Abdelmadjid Tebboune, le président de l’Algérie, fait partie des traîtres que la France aime, parce qu’il fait ce qu’on lui demande par lettre. Il a créée la sédition à l’intérieur et à l’extérieur du pays, il a fourré son nez en Libye, au Mali et au Maroc, c’est un esclave obéissant et qui ne exécute soigneusement les ordres de ses maitres français, c’est pourquoi il reçoit un long appel téléphonique hebdomadaire de son homologue français Emmanuel Macron, au cours duquel ils s’échangent des informations sur les développements au Sahel Africain et comment l’armée algérienne peut protéger les intérêts de Maman France au Mali, au Niger et au Tchad.

Macro et Tebboune discutent également de la situation sanitaire et économique en l’Algérie face aux menaces de propagation de l’épidémie de la variante indienne muté du Coronavirus, alors qu’Emmanuel Macron a promis aux agents de la France, les généraux, d’apporter un grand soutien à la lutte contre le Coronavirus et aux grands projets pour aider l’économie algérienne effondrée. Macron a également demandé à son fidèle agent, Abdelmadjid Tebboune, de se rendre en France pour prendre les ordres directement de ses maîtres.

  Viser haut : l'avenir du cannabis en Afrique

Les yeux de la France, à travers le groupe Total, sont tournés vers les importantes réserves de gaz de schiste pour l’exploiter, malgré le nez du peuple algérien et malgré les grands risques environnemental majeur, même s’il est nécessaire d’évacuer l’ensemble de la population des wilayas de Béchar et Tindouf.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top