Politique

Pourquoi le régime des généraux en Algérie a incendié la région de Kabylie ?

Pourquoi le régime des généraux en Algérie a incendié la région de Kabylie ?

En Algérie, on se demande pourquoi les incendies n’ont éclaté que dans la région de la Kabylie, sans le reste et les autres régions du pays, qui sont connues par des températures plus élevées que la région berbère de Kabylie, à partir de laquelle le Hirak a été lancé en Algérie.

Les Kabyles sont par nature rebelles depuis que la France a accordé l’indépendance à l’Algérie, à commencer par la rébellion de 1963, en passant par le « Printemps berbère » en 1980, et la décennie noire en 2001 jusqu’au Hirak de 2019.

Le 16 février 2019, des milliers de manifestants opposés à un cinquième mandat présidentiel de Bouteflika se sont rassemblés spontanément à Kherrata dans le Wilaya de Béjaïa en Kabylie, étendant la contestation à Alger puis au reste du pays jusqu’à ce qu’elle se transforme en un mouvement populaire sans précédent connu sous le nom de Hirak appelant au « démantèlement du système » en place depuis l’indépendance en 1962.

En effet, le Hirak pacifique a fortement mobilisé la population dans la région rebelle par nature de Kabylie, ce qui a causé la condamnation de dizaines de manifestants à des peines de prison pour avoir hissé le drapeau berbère, ce que l’armée a interdit lors des rassemblements. Cependant, le drapeau n’a pas complètement disparu.

La région de Kabylie abrite le plus grand nombre de Berbères en Algérie, qui comprend environ 10 millions de berbérophones, soit l’équivalent d’un quart de la population, et qui est composée de Kabyles et de Mozabites dans la vallée du Mzab (au centre) et de Chaouîa dans les Aurès (à l’est) ou de Touareg (au sud), les Kabyles sont connus pour leur extrême hostilité au régime des généraux au pouvoir en Algérie. C’est pourquoi ils revendiquent à chaque fois l’indépendance, à laquelle les généraux font face avec des campagnes d’arrestation ou de discrimination ethnique dans certaines régions ou des incendies, comme cela s’est produit récemment.

  Les États-Unis renvoient un terroriste algérien à son pays
Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les plus lus

To Top