Politique

L’Union européenne appelle au retour du Parlement et au maintien de la démocratie en Tunisie

L'Union européenne appelle au retour du Parlement et au maintien de la démocratie en Tunisie

Après sa rencontre ce vendredi avec le président tunisien Kais Saied, le représentant de la politique étrangère de l’Union européenne, Josep Borrell, a appelé au retour du parlement et à la préservation des acquis démocratiques dans le pays, dans le cadre d’une visite de deux jours, il a rencontré Borel Saïd au palais présidentiel, ainsi que des ministres et des représentants des partis et organisations politiques tunisiens.Général, dans le cadre de ce qu’il a dit est l’activation de l’article 80 de la Constitution .

Dans un communiqué publié par la Commission européenne, Borrell a déclaré : « J’ai fait part au président des préoccupations européennes concernant la préservation des acquis de la démocratie en Tunisie, qui est le seul moyen d’assurer la stabilité et la prospérité du pays, il a ajouté que « le libre exercice du pouvoir législatif et la reprise de l’activité parlementaire font partie de ces acquis, et ils doivent être respectés », le responsable européen a souligné le leadership du pays dans la restauration de la stabilité institutionnelle et la préservation de ses principes démocratiques, selon ce qui a été indiqué dans la déclaration de la Commission européenne.

Borrell a évoqué l’engagement de l’Union européenne à consolider la démocratie en Tunisie, dans le respect de l’État de droit et des libertés fondamentales, soulignant à son tour le respect de l’Union européenne pour la souveraineté tunisienne, les ambassadeurs des principaux pays du Groupe des Sept (États-Unis, Grande-Bretagne, France, Allemagne, Italie, Canada et Japon) en Tunisie ont appelé lundi dernier le président tunisien Kais Saied à nommer rapidement un nouveau Premier ministre, et à revenir au système constitutionnel dans lequel le parlement élu joue un rôle majeur.

  Le commissaire européen chargé du partenariat international appelle à la restructuration de la dette des pays africains

Auparavant, une délégation du Congrès américain et une autre de la Maison Blanche se sont rendues en Tunisie, et les deux délégations ont exhorté le président tunisien à revenir sur la voie démocratique et à accélérer la formation d’un nouveau gouvernement.

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les plus lus

To Top